Montée des prix des fruits et légumes ‘grâce’ aux Chinois | RetailDetail

Montée des prix des fruits et légumes ‘grâce’ aux Chinois

Montée des prix des fruits et légumes ‘grâce’ aux Chinois

Les fruits et légumes risquent de connaître bientôt une forte montée des prix, suite à la prospérité grandissante de la classe moyenne en Chine, en Inde et d’autres pays émergents, d’où également une demande croissante de fruits et légumes de qualité. Bonne nouvelle pour les cultivateurs belges et pour l’exportation, moins bonne nouvelle par contre pour les commerçants et les consommateurs.

Les fruits et légumes belges ont la cote en Chine

« Le marché mondial des fruits et légumes est en train de changer radicalement », explique Theo de Kook, CEO du commerce de gros Univeg dans le journal De Tijd. « Cette dernière année surtout, nous constatons une réelle accélération : l’Asie et le Moyen-Orient réclament une part de plus en plus importante. »


L’exportation vers ces régions en pleine croissance connaît une progression à doubles chiffres. Selon le CEO cela aura « incontestablement un impact sur le prix que nous payons. Les cultivateurs disposent ainsi d’un autre débouché que le marché européen et par conséquent ils seront plus exigeants. » Concrètement : ils vendront plus chère leur marchandise.


Tony Debock, manager de la division fruits et légumes chez Colruyt, confirme cette tendance : « Dans un premier temps le prix des fruits et légumes est déterminé par les volumes disponibles, c.-à-d. d’après les récoltes et les saisons. Mais de plus en plus de pays exigent des produits de qualité supérieure.»


D’autre part dans les pays émergents non seulement la demande de produits étrangers est en forte  hausse, mais également la demande de produits locaux de qualité, ce qui entraînera donc une baisse de l’exportation (par exemple de pomelos venant de Chine). Les prix de ces produits risquent donc également d’augmenter.


Bonne nouvelle pour les cultivateurs

« Plus les gens sont prospères, plus ils veulent le montrer. Comme c’était le cas chez nous autrefois avec les oranges et les bananes, mais en Chine il y a la puissance des chiffres », commente Philippe Appeltans de l'association des coopératives horticoles belges.  Pour le secteur c’est une bonne nouvelle : « Quatre cinquième des fruits durs belges (pommes, poires) est déjà  destiné à l’exportation, notamment vers le Japon, le Moyen-Orient et de plus en plus vers la Chine », précise Appeltans.


Seule consolation: pour les produits frais du jour comme les framboises et les fraises, on en arrivera pas là, selon Appeltans, « car ces fruits nécessitent un transport aérien qui coûte cher. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


The Belgian Chocolate House ouvre son premier magasin urbain belge

19/07/2018

The Belgian Chocolate House (le plus grand retailer chocolatier au monde avec pas moins de 1.000 de tonnes de chocolat par an) ouvre sa première boutique située dans une rue commerçante belge. Les clients peuvent également y consommer sur place.

Carrefour lance le personal shopper et la livraison en 90 minutes

19/07/2018

La chaîne de supermarchés Carrefour innove. Un personal shopper choisit vos produits, un triporteur les livre à domicile dans les 90 minutes. « Les retailers doivent se différencier au niveau du service, ce n’est que le début », explique Jorg Snoek, fondateur de RetailDetail.

Le ministre Peeters approuve finalement le plan de prépension chez Carrefour

18/07/2018

Comme prévu, le ministre de l’économie Kris Peeters a approuvé le plan de restructuration de Carrefour, y compris le plan de prépension. Le ministre a déclaré qu’il préférait la sécurité des travailleurs à la lutte contre « un mauvais signal ».

Illy est courtisé par Douwe Egberts et Nestlé

18/07/2018

Pour l’instant, la fin des mouvements de consolidation dans le secteur du café n’est pas en vue. Tant JAB que Nestlé s’intéressent à l’entreprise italienne Illycaffè, mais il n’est pas certain que la famille veuille vendre la société.

La viande in vitro dans les magasins dès 2021 ?

18/07/2018

La commercialisation de la viande in vitro accomplit de grandes avancées. Le pionnier Mosa Meat a levé 7,5 millions d’euros pour construire une usine qui mettra sur le marché un produit abordable d’ici trois ans.

Aldi mise sur l’énergie renouvelable

17/07/2018

Aldi Nord vient de publier une ambitieuse politique climatique internationale. Le retailer veut réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2021 et révèle quelques chiffres révélateurs dans son second rapport de développement durable.