Nestlé, à son tour, lance un burger végan ‘plus vrai que nature’

Vegetarische Incredible Burger van Garden Gourmet, een merk van Nestlé.

Nestlé lance un nouveau burger végan, qui devra rivaliser avec d’autres versions véganes, comme l’Impossible Burger ou encore le Beyond Burger. Il se pourrait toutefois que d’ici peu le Parlement européen interdise que ces alternatives portent le nom de ‘burger’.


Awesome ou Incredible Burger

Awesome Burger : c’est sous ce nom que Nestlé lancera aux Etats-Unis son nouveau burger végétarien, plus vrai que nature. Sweet Earth, marque détenue par Nestlé, y commercialisera le burger au rayon frais des supermarchés à partir de l’automne prochain.


En Europe un burger similaire baptisé ‘Incredible Burger’ sous l’étendard Garden Gourmet est déjà en vente depuis le mois d’avril. Ces burgers végans se distinguent d’autres substituts de viande du fait qu’ils ressemblent à s’y méprendre à un hamburger traditionnel à la viande de bœuf.


Un burger végan qui crépite et saigne à la cuisson

L’Incredible Burger de Garden Gourmet par exemple est 100% végétal, à base de protéines naturelles de soja et de blé, mais il contient également des extraits de betterave rouge, de carotte et de poivron pour lui donner l’aspect d’un vrai burger à la viande bœuf. « Lors de la cuisson, il crépite de la même manière qu’un simple hamburger », paraît-il.


« Bon nombre de consommateurs reconnaissent que réduire leur consommation de viande est bon pour eux et pour la planète, mais souvent les alternatives végétales à la viande ne répondent pas aux attentes. Les nouveaux burgers permettront même aux vrais amateurs de viande d’apprécier un burger végétarien, qui diffère à peine d’un burger traditionnel », explique Wayne England, responsable du secteur alimentaire de Nestlé.


Les agriculteurs européens ‘anti’ burgers végan et lait de soja

A partir du mois d’avril le nouveau burger végan sera lancé dans les pays suivants dans un premier temps : Autriche, Belgique, Danemark, Finlande, Allemagne, Pays-Bas, Norvège et Suède. Reste à voir si Nestlé sera encore autorisé à utiliser le terme ‘burger’, car la commission de l’agriculture du Parlement européen a voté, en grande majorité (25 contre 6), pour une interdiction de l’utilisation de ‘noms de viande’ pour les produits végans.


Les agriculteurs refusent que les substituts de viande soient qualifiés de ‘burgers’, ‘steak’ et autres. De même, pour contrecarrer la popularité grandissante des alternatives végétales, le lait de soja ou autre boissons végétales ne pourraient plus être commercialisés en tant que ‘lait’. Ce vote a eu lieu dans le cadre d’une nouvelle politique agricole européenne, qui devrait être mise point  d’ici 2021.


Mais les choses n’en sont pas encore là : la proposition de la commission agricole doit également être votée par le Parlement européen (après les élections du mois de mai) et ensuite les Etats membres et la Commission européenne devront encore donner leur accord. Selon Wayne England, l’alimentation végétale est une tendance qui perdurera : « Les consommateurs recherchent différentes façons de consommer et d’équilibrer leur apport en protéines, tout en s’efforçant de réduire l’empreinte écologique de leur régime alimentaire. »