Nestlé abandonne la production de plats surgelés à base de viande

Nestlé abandonne la production de plats surgelés à base de viande

Le groupe agroalimentaire suisse Nestlé a décidé d’arrêter la production de plats surgelés cuisinés (Maggi) dans son usine de Beauvais (près de Paris) d’ici la fin du premier trimestre 2014. En cause : l’effondrement des ventes suite à l’affaire du ‘horsegate’.

Arrêt des plats surgelés au profit des crèmes glacées

Malgré un léger redressement, les ventes sont toujours en repli de 25% par rapport à l’année dernière, depuis le scandale de la viande équine bon marché retrouvée dans des plats cuisinés censés contenir de la viande de bœuf plus cher.  La fraude a touché principalement le secteur des repas surgelés, notamment Davigel, filiale de Nestlé.


Selon LSA, la fermeture de la chaîne de production de surgelés de Beauvais entraînera la perte de 165 emplois. Pourtant il ne devrait pas y avoir de licenciements : certains travailleurs partiront à la retraite, alors que d’autres seront transférés vers l’unité de production de crème glacée – située sur le même site –, dont l’activité sera ainsi considérablement renforcée.


Aux heures de gloires, il y a une vingtaine d’années, l’usine de Nestlé à Beauvais transformait jusqu’à 60.000 tonnes par an, contre à peine 4.600 tonnes aujourd’hui.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: