Nestlé : chiffre d’affaires trimestriel inférieur aux objectifs

Nestlé : chiffre d’affaires trimestriel inférieur aux objectifs

Avec une croissance organique de 4,2%, les résultats de Nestlé sont légèrement inférieurs à l’objectif annuel de 5% que s’était fixé le groupe. En raison de la force du franc suisse, le CA a régressé de plus de 5% et s’établit à CHF 20,8 milliards.

Les conditions restent difficiles en Europe

Nestlé subdivise ses résultats en six segments opérationnels : trois zones géographiques (Europe, Amériques et Asie-Océanie-Afrique) et trois ‘business units’ (Nestlé Waters, Nestlé Nutrition et un trio d’autres activités, dont Nespresso).


Dans la zone Europe, Nestlé continue d’éprouver des difficultés : le chiffre d’affaires organique y a chuté à CHF 3,53 milliards (-0,8%). L’Espagne et le Portugal présentent « des signes encourageants de reprise», mais « la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ont connu un début d’année plus lent. » En Europe de l’Est, la Russie affiche une forte croissance, mais le reste de la région souffre de « l’instabilité et des incertitudes actuelles ».


L’Asie, l’Océanie et l’Afrique enregistrent la plus forte croissance autonome (+5,3%) avec un chiffre d’affaires de CHF 4,44 milliards. Belle performance aussi en Amérique du Nord et du Sud – qui avec un CA de CHF 6 milliards demeure la zone principale – où Nestlé réalise une croissance de +4,1%.


Comparativement les trois ‘business units’ font nettement mieux : Nestlé Waters a vu son chiffre d’affaires augmenter de 6,2% à CHF 1,6 milliard ;  Nestlé Nutrition réalise un CA de CHF 2,3 milliards (+6,4%) et le trio Nestlé Professional – Nespresso – Nestlé Health Sciences enregistre un CA de CHF 2,9 milliards (+6,4%).


Perspectives confirmées pour 2014

La croissance organique de 4,2% est la plus faible croissance trimestrielle depuis 2009, après une année 2013 elle aussi modeste. « Notre croissance organique dans les premiers mois de l’année est en ligne avec nos prévisions, davantage conduite par les volumes que par les prix », commente le CEO belge Paul Bulcke (photo).


Le CEO confirme néanmoins les perspectives sur l’ensemble de l’année 2014 : une croissance autonome d’environ  5% et une amélioration des marges et de la rentabilité, et ce « malgré le renforcement continu du franc suisse. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Il y a pire encore

20/10/2017

Travailler dans le secteur FMCG n’est pas une partie de plaisir. Rares sont ceux qui ont le sourire, la plupart souffrent en silence. La preuve dans la rubrique hebdomadaire ironique de RetailDetail Food, truffée cette fois de conseils  utiles.

RetailDetail Food #24 est publié en ligne

20/10/2017

L’accès aux magasins des centres urbains est-il de plus en plus difficile ?  Ce problème se répercute-t-il sur leur CA, prennent-ils des mesures ?  Le nouveau numéro du journal RetailDetail Food personnalisé approfondit le sujet.

Les substituts de viande ont le vent en poupe

20/10/2017

Ces trois dernières années, la vente de substituts de viande a augmenté de pas moins de 40%.  Depuis, un quart des ménages belges achète de temps en temps un substitut de viande et l’offre de ces produits s’est fortement diversifiée.

Metro : légère croissance en 2016/2017

20/10/2017

Selon un rapport provisoire, le chiffre d’affaires de l’allemand Metro a progressé de 1,6% durant l’exercice comptable  2016/2017. Sur base comparable il est également question d’une croissance, bien que minime. Metro se dit satisfait.

Le mauvais temps affecte les ventes de glace d’Unilever

19/10/2017

Durant le trimestre écoulé le géant anglo-néerlandais des produits de grande consommation Unilever a vu ses ventes de glace chuter de 6,7% en Europe. En cause : la météo défavorable durant l’été.

Danone modifie la structure de son management

19/10/2017

Le géant français des produits laitiers Danone a décidé de modifier la structure de son management. Désormais l’actuel directeur général Emmanuel Faber combinera sa fonction avec celle de président du conseil d’administration.

Back to top