Nestlé, Danone & co s’engagent pour la biodiversité

A l’occasion du sommet sur le climat des Nations unies à New York dix-neuf multinationales du secteur FMCG ont annoncé une coalition en vue de protéger la biodiversité de notre planète. Les signataires plaident pour une agriculture régénérative et entendent lutter contre la déforestation.


Chiffre d’affaires cumulé de 500 milliards de dollars

Les multinationales sont nombreuses à annoncer de bonnes résolutions climatiques à l’occasion du sommet sur le climat des Nations unies. Ainsi toute une série de fabricants FMCG et autres entreprises de premier plan ont créé la coalition ‘One Planet Business for Biodiversity’ (OP2B) afin de rétablir et protéger la biodiversité.


Parmi les entreprises participantes figurent de grands noms comme Danone, Google, Jacobs Douwe Egberts, Kering, L’Oréal et Nestlé. Au total il s’agit de dix-neuf multinationales qui vendent leurs produits dans plus de 120 pays et représentent un chiffre d’affaires cumulé de 500 milliards de dollars.


Focus sur trois domaines

Les signataires s’engagent à respecter scrupuleusement la biodiversité dans leur chaîne d’approvisionnement et leur portefeuille de produits. L’initiative se concentre sur trois domaines : premièrement l’agriculture régénérative pour protéger la santé des sols ; deuxièmement le développement d’un portefeuille de produits qui stimulent la biodiversité cultivée et renforcent les systèmes alimentaires et agricoles et troisièmement la lutte contre la déforestation et l’amélioration de la gestion et la restauration des écosystèmes.


Mark Schneider, PDG de Nestlé, qui avec Emmanuel Faber, patron de Danone, a présenté la coalition au sommet des Nations unies, a souligné que la protection et la restauration de la biodiversité étaient essentielles pour garantir la production et la sécurité alimentaire, aujourd’hui et demain.