Nestlé enregistre sa plus faible croissance depuis 2009 | RetailDetail

Nestlé enregistre sa plus faible croissance depuis 2009

Nestlé enregistre sa plus faible croissance depuis 2009

En 2014 le groupe suisse Nestlé a subi un sérieux ralentissement de sa croissance, notamment en raison du changement de la demande en Chine. Le bénéfice par contre a fortement augmenté, grâce à la cession de la participation du groupe dans L’Oréal.

Ralentissement de la croissance

L’année dernière le numéro un mondial de l’agroalimentaire basé à Vevey a réalisé un chiffre d’affaires de 91,6 milliards de francs suisses (environ 85 milliards d’euros), soit une croissance organique de 4,5% (hors désinvestissements et effets de change). Il s’agit de la plus faible croissance depuis 2009.


C’est la deuxième année consécutive que Nestlé annonce une croissance inférieure à l’objectif à long terme de +5%. Depuis un certain temps déjà l’industrie alimentaire est confrontée à un contexte économique difficile : un climat volatil et très concurrentiel en Occident, des problèmes  économiques en Russie et en Ukraine, des troubles au Moyen-Orient et un changement du comportement d’achat des consommateurs chinois.


La décélération est la plus marquée dans la zone Asie-Afrique : la croissance y a chuté de +5,6% en 2013 à +2,6% en 2014. « Le ralentissement dans cette région est dû en grande partie à notre principal marché, la Chine », indique le groupe. La zone des Amériques a progressé de 5% en organique et l’Europe de +1,5%.


En termes de produits la division Nutrition affiche la plus forte croissance (+8,7%), suivie de l’alimentation pour animaux (+5,6%), des boissons (+5,4%) et des produits laitiers (+3,4%). Seule la division des repas préparés est en recul.

 

Forte hausse de bénéfice

Le producteur de KitKat, Maggi, Nespresso, Nescafé et bon nombre d’autres marques, a enregistré une forte hausse de son bénéfice grâce à la cession de sa participation dans L’Oréal : le bénéfice net s’est établi à 14,5 milliards de francs suisses (près de 13,5 milliards d’euros), soit une hausse de 45% par rapport à 2013 et bien plus que les 10,3 milliards prévus  par les analystes.


Le CEO Paul Bulcke se dit satisfait des performances : « Ce sont des résultats forts, réalisés dans un environnement commercial atone. Ils témoignent des forces intrinsèques de Nestlé : l’engagement de nos collaborateurs, notre présence mondiale, la force de notre portefeuille de marques et la qualité de nos innovations. »


Le CEO prévoit que « 2015 sera similaire à 2014 » et vise pour cette année « une croissance organique de 5% » et « une amélioration des marges bénéficiaires ».

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Le supermarché le plus cher d’Europe de l’Ouest

25/05/2018

Carrefour domine l’actu, Colruyt au bord de la faillite, les multinationales sont mauvaises en calcul et bientôt l’industrie alimentaire 3.0. Le point sur ces sujets dans le résumé hebdomadaire, moyennement conforme au GDPR,  de RetailDetail Food!

Les multinationales recalées en matière d’alimentation saine

24/05/2018

Les multinationales alimentaires ne fournissent pas suffisamment d’efforts pour rendre leurs produits plus sains, affirme la Access to Nutrition Foundation. Nestlé, Unilever et Danone sont les meilleurs élèves de la classe.

Bientôt la vente de cigarettes interdite dans les supermarchés ?

23/05/2018

La ministre wallonne de la Santé veut interdire la vente de cigarettes dans les supermarchés. Le nouveau plan anti-tabac wallon insiste surtout sur la prévention, mais la ministre appelle également les supermarchés à retirer le tabac de leurs rayons.

Ahold Delhaize lance un laboratoire digital aux Etats-Unis

22/05/2018

Ahold Delhaize USA crée une nouvelle entité dédiée à l’innovation digitale : Peapod Digital Labs est un laboratoire où seront développées de nouvelles stratégies dans le domaine de la digitalisation, du e-commerce et de la personnalisation.

Lidl ouvre un restaurant pour les étudiants en blocus

22/05/2018

Lidl soutient les étudiants en blocus : pour les aider à manger sain durant la période d’examens la chaîne de supermarchés ouvre un restaurant pop-up à Gand, accessible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Carrefour se voit contraint de fermer des centaines de magasins Dia

22/05/2018

Carrefour ne trouve pas de repreneurs pour des centaines de ses anciens magasins Dia en France.  Près de 230 points de vente devront probablement fermer leurs portes.