Nestlé fait preuve de résilience face au coronavirus

Nestlé fait preuve de résilience face au coronavirus
Photo : Shutterstock.com

Le géant de l'alimentation Nestlé enregistre des chiffres semestriels mitigés : le chiffre d'affaires affiche une baisse, alors que la marge bénéficiaire est en hausse. À noter également, l'énorme croissance des produits végétariens.

 

Boom du végétal

Lors du premier semestre de l’année, le chiffre d’affaires de Nesté a chuté de 9,5% à 38,3 milliards d’euros. Cela s'explique principalement par La cession de certaines divisions dont le producteur de charcuterie Herta. La croissance organique a atteint 2,8 % et la marge bénéficiaire d'exploitation est passée à 17,4 %. Purina PetCare, la division de nourriture pour animaux de compagnie du groupe, a enregistré de particulièrement belles performances, tout comme sa division santé, Nestlé Health Science.

 

La croissance affichée par les produits d’origine végétale, les substituts à la viande, avec les marques Garden Gourmet en Europe et Sweet Earth aux États-Unis est aussi remarquable : les ventes de cette division ont augmenté de 40%. En effet, durant la crise du coronavirus de nombreuses personnes ont recommencé à cuisiner eux-mêmes : « Les gens se laissent davantage tenter par de nouvelles d'expériences chez eux et examinent différentes options; les produits végétariens y occupent une place importante », déclare un porte-parole du groupe à Foodnavigator.

 

« S'adapter aux nouvelles réalités »

Le CEO Mark Schneider se montre satisfait : « Nestlé a fait preuve de résilience dans un environnement en mutation rapide, avec une croissance organique solide et une amélioration des marges au cours du premier semestre de l'année. Ces résultats démontrent l'agilité de notre entreprise et la force de notre portefeuille diversifié au niveau des régions, des catégories de produits et des canaux. Le comportement des consommateurs évoluant plus rapidement que jamais, nous nous adaptons à cette nouvelle réalité en renforçant notre capacité à innover, en tirant parti de nos capacités numériques et en augmentant notre rythme de travail. »

 

Après avoir conclu la vente de Herta, Nestlé étudie également diverses options stratégiques pour d'autres départements : la vente d'une partie de sa division eau serait envisagée.