Nestlé souhaite se défaire des produits de charcuterie Herta

Nestlé zet Herta in de etalage

Le géant suisse de l'alimentation Nestlé va vendre sa marque Herta, surtout connue pour ses nombreux produits de charcuterie. Le groupe entend ne conserver que la division végétale de la marque.

 
Priorité aux substituts de viande

La décision de céder la division charcuterie n'est pas totalement une surprise. Ces dernières années, Nestlé a systématiquement étendu sa présence sur le marché des substituts de viande, notamment en acquérant le fabricant américain de produits végétariens Sweet Earth.

 

La consommation de viande subit de fortes pressions de toutes parts. De plus en plus de consommateurs privilégient les alternatives et l'attention croissante portée à l'environnement conduit également de grandes entreprises alimentaires comme Nestlé à ajuster leur stratégie. « La tendance à la hausse de la consommation de produits végétaux se poursuivra dans les années à venir », précise le PDG Mark Schneider. « Nous allons donc devoir réorienter nos priorités pour poursuivre notre progression. »

 

Herta fait partie du groupe Nestlé depuis 1984 et vend non seulement des produits carnés, mais également des produits à base de pâte et des produits végétariens. Ces deux dernières catégories pourraient donc rester aux mains de l’entreprise suisse, avec ou sans changement de nom. La marque réalise un chiffre d'affaires annuel de près de 600 millions d'euros.