Nestlé vend la marque de charcuterie Herta

Nestlé vend la marque de charcuterie Herta
Shutterstock.com

Le groupe alimentaire Nestlé vend 60 % de sa marque de charcuterie Herta à l’espagnol Casa Tarradellas. Le reste sera placé dans une joint venture créée avec l’acheteur.

 

Autres priorités

Herta était à vendre depuis un certain temps déjà, en partie parce que la consommation de viande est soumise à une pression croissante. Il n’est donc pas surprenant que les produits végétariens de Herta ne soient pas couverts par l’accord : cette gamme continue d’être développée par le géant alimentaire suisse lui-même. Le dirigeant Marc Schneider a indiqué précédemment qu’il voulait se concentrer sur les produits végétaux.

 

Outre les charcuteries, Herta est également connu pour sa pâte à tarte et à pizza. L’entreprise allemande a atteint l’an passé un chiffre d’affaires de 667 millions d’euros. Le nouveau propriétaire, l’espagnol Casa Tarradellas, est un producteur de pizzas, de pâtes réfrigérées, de sandwiches et de pâté. Selon le journal De Tijd, l’entreprise affiche un chiffre d’affaires annuel de 900 milliards de dollars.

 

Nestlé réorganise son portefeuille de marques depuis un certain temps. La semaine dernière encore, le groupe avait vendu ses activités américaines de glaces, y compris les marques Häagen-Dazs et Drumstick, à sa propre joint venture Froneri. Auparavant, Nestlé avait également cédé sa branche de produits de soins (Proactiv), son département d’assurance vie et son chocolat américain. Cette réduction du portefeuille est due à la pression exercée par les actionnaires qui exigent de recevoir plus de bénéfices.