Nestlé veut créer une joint-venture avec R&R Ice Cream

Nestlé veut créer une joint-venture avec R&R Ice Cream

D'ici 2016 le géant suisse de l’alimentation Nestlé souhaite intégrer une grande partie de ses activités crèmes glacées – dont  notamment la marqe Mövenpick – au sein d'une joint-venture avec le britannique R&R Ice Cream.

 

Le principal fabricant de crèmes glaces sous ‘private label’

Nestlé travaille d’arrache-pied à une joint-venture avec le groupe britannique R&R Ice Cream.  Les Suisses y apporteraient leurs activités de crèmes glacées en Europe, en Egypte, aux Philippines, au Brésil et en Argentine, ainsi que ses activités de surgelés en Europe (à l’exception des pizzas).  Les discussions sont déjà très avancées, c’est ce qu’a fait savoir Nestlé.

 

Le groupe britannique R&R Ice Cream appartient au fonds d’investissement PAI Partners et est, selon ses dires, le principal producteur de crèmes glacées sous marque distributeur en Europe.  Elle produit entre autres des variantes glacées de Mars, Snickers et Oreo.  Les Britanniques y apporteraient toutes leurs activités.

 

Nestlé et R&R se connaissent bien : ils travaillent ensemble depuis 14 ans, d’abord au Royaume-Uni et en Irlande, et depuis peu en Australie et en Afrique du Sud (où R&R détient la licence d’un certain nombre de produits Nestlé).  La joint-venture, qui devrait voir le jour en 2016, sera détenue à parité.  La nouvelle entreprise emploiera près de 10.000 collaborateurs et sera active dans plus de 20 pays.

 

 « La combinaison des capacités des deux sociétés est une excellente occasion pour la future croissance de l’entreprise dans un segment dynamique », précise Paul Bulcke, le dirigeant belge de Nestlé.  Les détails financiers n’ont pas été révélés.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top