Newtree compense son échec Walmart en ouvrant un ‘flagship bistro-store’

Newtree compense son échec Walmart en ouvrant un ‘flagship bistro-store’

Le producteur de chocolat belge Newtree a vu dégringoler son chiffre d’affaires de  pas moins de 13%  à  4,75 millions d’euros en 2011.  Cette chute est attribuable pour la plus grande partie à la décision de Walmart de limiter la vente du chocolat  haut de gamme Newtree  à 20% de ses magasins. Mais le chocolatier ne se laisse pas abattre pour autant :  fin mai l’entreprise a ouvert à San Francisco son premier Newtree Cafe & Chocolate Shop.

Un Walmart sur cinq

Lorsque Newtree, le fabricant de chocolat ‘avec une valeur ajoutée’ (notamment des propriétés anti-oxydantes, relaxantes et digestives), annonçait fin septembre 2009 avoir conclu un accord avec le plus grand distributeur mondial Walmart, la jeune entreprise belge connut une croissance impressionnante. Aujourd’hui, presque trois ans plus tard, Newtree est commercialisé dans 5.000 magasins en Europe et aux Etats-Unis.


Mais l’année dernière cette aventure américaine a été sérieusement compromise, avoue l’entreprise lors de l’annonce de ses résultats annuels médiocres. Alors qu’en 2010 Newtree réalisait encore un chiffre d’affaires de 5,49 millions d’euros (une hausse de 11% par rapport à l’année d’avant, « grâce à Walmart »), ce chiffre d’affaires a plongé à 4,75 millions d’euros en 2011.

 

« Notre marché belge a continué à progresser. Par contre notre chiffre d’affaires a diminué chez Walmart, lorsque ce dernier a décidé de limiter la vente de notre chocolat à 20% de ses magasins aux Etats-Unis », explique le fondateur Benoît De Bruyn dans le journal l’Echo. « Cette baisse explique pour plus grande notre décroissance en 2011 ».


Ouverture d’un premier  ‘flagship bistro-store’

Mais Newtree ne s’avoue pas vaincu face à cette déception et ne compte pas quitter l’Amérique de sitôt. Ces derniers mois le chocolatier a élaboré dans le plus grand secret un tout nouveau concept , le Newtree Cafe & Chocolate Shop : un croisement entre bistro et flagship store, qui a officiellement ouvert ses portes il y a une semaine à San Francisco.


Fidèle à sa philosophie d’entreprise  fairtrade, le bistro-shop a été entièrement construit en matériaux durables. Outre la gamme complète de chocolat Newtree, le visiteur pourra y déguster un petit déjeuner ou un lunch, composés de pain et de pâtisseries bio, potages, salades, petits pains et autres.


« Nous voulons ainsi proposer une expérience sensorielle directe avec les produits Newtree », précise Benoît De Bruyn, qui parle d’une « plateforme stratégique très prometteuse » et rêve tout haut d’une véritable chaîne. Les fans de chocolat américains se montrent d’ores et déjà très enthousiastes de ce nouveau concept.

 

 

Traduction : marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

Back to top