Nouveau propriétaire pour la biscuiterie Jules Destrooper

Nouveau propriétaire pour la biscuiterie Jules Destrooper

Le fabricant de biscuits ouest-flandrien Jules Destrooper change de propriétaire : le holding GT&CO de la famille Vandermarliere, actif jusqu’il y a peu dans le secteur du tabac, rachète toutes les actions des frères  Destrooper.

Fin d’une tradition familiale de 125 ans

La famille Vandemarliere détenait les cigares J. Cortès et l’entreprise de tabac Gryson à Wervicq, qu’elle a vendus à la multinationale Japan Tobacco Company en 2012. Depuis la famille recherchait de nouvelles opportunités, indique Guido Vandermarliere, qui tient  à rassurer les 160 employés de Jules Destrooper : « Contrairement à d’autres groupe de private equity nous tenons à conserver une relation à long terme, basée sur la philosophie d’une entreprise familiale. »


Jules Destrooper, qui existe depuis  plus de 125 ans, a réalisé un chiffre d’affaires de 36 millions d’euros en 2014. Jusqu’à présent la biscuiterie, avec ses unités de production à Lo-Reninge et Ypres, était aux mains des frères Peter et Patriek Destrooper – appartenant à la 4ème génération – qui chacun détenait 50% des actions. Peter Destrooper sera remplacé en tant que CEO par Emmanuel Blomme, qui a dirigé l’usine de tabac UTP au Sri Lanka durant cinq ans au nom de la famille Vandermarliere et qui l’an dernier a été actif au sein du holding familial GT&CO.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

AB InBev cède deux marques de bière allemandes

17/01/2018

Le groupe brassicole AB InBev cède deux marques de bière allemandes – Diebels et Hasseröder –, ainsi que leurs brasseries au fonds d’investissement CKCF. Ce dernier souhaite investir dans le deux bières afin de leur donner un nouveau souffle.

Back to top