Nouvelles mesures pour le bien-être animal chez Carrefour

Nouvelles mesures pour le bien-être animal chez Carrefour

Carrefour Belgique a renforcé sa politique en matière de bien-être animal, et ce en étroite concertation avec l’organisation de défense des animaux GAIA. Le distributeur a apporté trois modifications importantes à son cahier des charges pour ses fournisseurs. GAIA se réjouit de ces  changements dans la politique d’achat de Carrefour.

1. Uniquement des œufs  issus d’élevages de poules hors cages

A partir de l’année prochaine Carrefour utilisera uniquement des œufs issus d’élevages de poules hors cages pour une trentaine de produits de marque propre. Il s’agit principalement de sauces fabriquées en Belgique.  Le distributeur a entamé les négociations avec les fournisseurs et d’ici 2013 la conversion devrait être complète.


Par ailleurs  les œufs frais  de poules élevées en cages ne sont plus en vente chez Carrefour depuis 2008.


2. La viande de porcelets castrés bannie des rayons

Au plus tard pour fin 2013 Carrefour ne proposera plus de viande issue de porcelets castrés dans ses rayons. Carrefour est la quatrième grande chaîne de distribution à prendre cette décision, après Colruyt, Lidl et Delhaize.


« Nous programmons cette conversion pour fin 2013. Nous voulons ainsi donner aux producteurs le temps de s'adapter au marché en évolution », confirme Pascal Léglise de Carrefour Belgique. « Une décision respectueuse des animaux qui épargnera chaque année à un demi-million de porcelets les souffrances atroces de la castration », commente Michel Vandenbosch, président de GAIA.


3. Abattage avec étourdissement préalable (y compris pour la viande halal)

Depuis ce mois-ci, Carrefour exige que tout l’assortiment de viande vendu au rayon frais soit issu d’un abattage avec étourdissement, y compris pour la viande halal. Pour la viande de mouton halal – provenant essentiellement de Nouvelle-Zélande – c’était déjà le cas ; à présent cette mesure a été généralisée pour tout type de viande.


« Carrefour prend ici une décision exemplaire, qui épargnera des milliers d'animaux du calvaire de l'abattage sans étourdissement», souligne Michel Vandenbosch avec satisfaction.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: