O’Cool demande une protection contre ses créanciers | RetailDetail

O’Cool demande une protection contre ses créanciers

O’Cool demande une protection contre ses créanciers

La marque de surgelé O’Cool est dans de mauvais draps : selon le journal De Morgen la chaîne aurait demandé à être protégée contres ses créanciers, via la loi sur la continuité des entreprises.

Le mois dernier déjà les employés avaient reçu avec retard une partie de leur salaire, selon la VRT. A présent l’avenir semble fortement compromis pour le spécialiste du surgelé : le site internet a d’ores et déjà disparu de la toile.


Grande incertitude face à l’avenir

En début de mois, la direction avait fait savoir aux syndicats vouloir faire appel à la loi sur la continuité des entreprises, qui offre une protection contre les créanciers.  A part cela la direction n’en a pas dit davantage, selon Philip Joosten du syndicat chrétien flamand LBC : « Lors du conseil d’entreprise extraordinaire la direction n’a fait aucune suggestion. »


En novembre dernier la chaîne avait décidé de se reconcentrer entièrement sur ses activités de surgelé, après l’échec de son  incursion dans la catégorie des produits alimentaires secs. Actuellement O’Cool emploie 440 personnes dans 110 magasins, mais l’inquiétude règne au sein du personnel quant à l’avenir : la chaîne va-t-elle dégraisser, chercher un repreneur, … ou fermer ses portes ? Pour l’instant les magasins restent ouverts, afin de continuer à générer du chiffres d’affaires.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


HelloFresh augmente ses investissements au détriment du bénéfice

14/08/2018

Malgré la promesse d'un bénéfice pour la fin de l'année, le livreur de box repas HelloFresh opte finalement pour de nouveaux investissements. Après un solide 2ème trimestre, l'entreprise mise sur la croissance aux Etats-Unis.

Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.