O’Cool supprime son assortiment de produits alimentaires secs

O’Cool supprime son assortiment de produits alimentaires secs

ocool-logoDepuis ce mercredi la chaîne O’Cool applique à la lettre son slogan « Les surgelés, c’est notre métier » : en effet le groupe ne jure plus que par les surgelés.

 

« O’Cool opte totalement pour le surgelé …. d’où -50% sur TOUS les produits secs alimentaires », c’est ce qu’on peut lire en grand sur les dépliants O’Cool.

 

Revirement stratégique

Ces dernières années la chaîne avait déjà réduit progressivement son assortiment de produits alimentaires secs (riz, pâtes, biscuits, …).  Toutefois la décision de se concentrer uniquement sur son core business, à savoir les produits surgelés, a été « l’un des plus importants revirements stratégiques dans l’existence de l’entreprise », déclare Annemie Moutin d’O’Cool au journal Gazet van Antwerpen.


Selon O’Cool une étude de marché a démontré que les clients apprécient qu’O’Cool propose des produits alimentaires secs, mais « cela ne se traduit pas suffisamment en termes d’achats. Finalement nos clients viennent chez nous pour nos surgelés. C’est notre métier. » D’autre part la concurrence accrue des produits discount et des marques propres – qui sont généralement moins chers, comme l’avoue O’Cool – a certainement influencé cette décision.

 

700 produits supplémentaires  (et 24 congélateurs dans chaque magasin)

O’Cool estime que la suppression de l’assortiment de produits alimentaires secs libèrera  10 à 20 % d’espaces supplémentaires ; ce qui permettra à O’Cool d’élargir son assortiment de surgelés : 700 produits supplémentaires et environ 24 congélateurs en plus. Fin novembre ce changement de cap devrait être chose faite.

 

O’Cool qui en 2005 a repris les magasins Covee d’Aveve (filiale du Boerenbond), exploite plus de 100 magasins en Belgique. D’ici peu de nouvelles filiales ouvriront leurs portes à Lommel et Sint-Andries Brugge.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

ocool-logoDepuis ce mercredi la chaîne O’Cool applique à la lettre son slogan « Les surgelés, c’est notre métier » : en effet le groupe ne jure plus que par les surgelés.

 

« O’Cool opte totalement pour le surgelé …. d’où -50% sur TOUS les produits secs alimentaires », c’est ce qu’on peut lire en grand sur les dépliants O’Cool.

 

Revirement stratégique

Ces dernières années la chaîne avait déjà réduit progressivement son assortiment de produits alimentaires secs (riz, pâtes, biscuits, …).  Toutefois la décision de se concentrer uniquement sur son core business, à savoir les produits surgelés, a été « l’un des plus importants revirements stratégiques dans l’existence de l’entreprise », déclare Annemie Moutin d’O’Cool au journal Gazet van Antwerpen.


Selon O’Cool une étude de marché a démontré que les clients apprécient qu’O’Cool propose des produits alimentaires secs, mais « cela ne se traduit pas suffisamment en termes d’achats. Finalement nos clients viennent chez nous pour nos surgelés. C’est notre métier. » D’autre part la concurrence accrue des produits discount et des marques propres – qui sont généralement moins chers, comme l’avoue O’Cool – a certainement influencé cette décision.

 

700 produits supplémentaires  (et 24 congélateurs dans chaque magasin)

O’Cool estime que la suppression de l’assortiment de produits alimentaires secs libèrera  10 à 20 % d’espaces supplémentaires ; ce qui permettra à O’Cool d’élargir son assortiment de surgelés : 700 produits supplémentaires et environ 24 congélateurs en plus. Fin novembre ce changement de cap devrait être chose faite.

 

O’Cool qui en 2005 a repris les magasins Covee d’Aveve (filiale du Boerenbond), exploite plus de 100 magasins en Belgique. D’ici peu de nouvelles filiales ouvriront leurs portes à Lommel et Sint-Andries Brugge.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur:  De sympathiques brigands

24/11/2017

Les prix grimpent, la pérennité du supermarché est menacée et les fabricants de marques continuent de payer la note. Eh oui, quels coquins ces ‘food retailers’. Pour vous en convaincre, voici votre rubrique hebdomadaire concoctée par RetailDetail Food !

Nouveau CEO pour Nestlé Belgilux

23/11/2017

Nestlé a annoncé avoir désigné Michel Mersch comme nouveau CEO de Nestlé Belgilux. Il succède à Alexander von Maillot, qui occupera une nouvelle fonction au siège principal en Suisse.

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

23/11/2017

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize investit dans la start-up YouMeal

23/11/2017

YouMeal, une start-up qui aide les exploitations de restaurants à informer leurs clients de la composition de leurs plats, a levé 800.000 euros. L’un des investisseurs est Pierre-Olivier Beckers, ex-CEO de Delhaize et actuellement président du COIB.

Hausse des ventes en ligne dans le secteur FMCG

22/11/2017

Les courses online sont en hausse de 30%, alors que le marché dans son ensemble n’a progressé que de 1,3%. Actuellement l’e-commerce représente 4,6% dans le segment FMCG. D’ici 2025 ce pourcentage devrait atteindre 10%, soit 145 milliards d’euros.

Nestlé envisage la reprise de Hain Celestial

22/11/2017

Nestlé serait intéressé par la reprise de Hain Celestial, une entreprise alimentaire américaine spécialisée dans la production d’aliments naturels et végétariens. La valeur de l’entreprise est estimée à 3,5 milliards d’euros.

Back to top