Onkelinx, ministre de la Santé publique, veut taxer les sodas

Onkelinx, ministre de la Santé publique, veut taxer les sodas

Laurette Onkelinx (PS), ministre fédérale de la Santé publique, examine la possibilité  d’introduire une taxe sur la vente de sodas en Belgique. L’étude concerne tant les boissons riches en sucre que les boissons light.

A l’exemple de la France

Les sodas étant nuisibles pour la santé publique, on peut donc envisager de taxer ces boissons, estime Laurette Onkelinx. La ministre vise également les boissons allégées, contenant des édulcorants artificiels  comme l’aspartame qui, comme l’ont démontré plusieurs études, peuvent augmenter les risques de diabètes.


Onkelinx s’inspire de la France, où depuis début 2012 une taxe de 2 cents est prélevée sur une cannette et 20 cents sur une bouteille de 1,5 litre. Une mesure qui porte ses fruits, selon la ministre, car la vente de sodas y a baissé au profit de l’eau et de la bière.


Onkelinx souhaite utiliser les revenus de cette taxe pour financer des campagnes en faveur de la santé, mais l’opposition n’est pas de cet avis : « Ne prétendez pas que cela améliorera la santé publique. Seul  l’État s’en portera mieux, financièrement bien entendu », ironise le sénateur Ide (N-VA).

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Tags: