Ouverture de la quatrième boutique belge Nespresso à Gand

Ouverture de la quatrième boutique belge Nespresso à Gand

Ce matin Nespresso a ouvert à Gand (Zonnestraat) sa quatrième boutique belge.  Ainsi  la marque chère à Georges Clooney entend répondre à  cet engouement pour le café qui fait rage actuellement dans notre pays.

Au cœur  de la ville

L’élégante boutique de 150 m² se trouve près de la Veldstraat, la rue commerçante gantoise par excellence. Un choix délibéré, selon le directeur général  Alexander Schoenegger : « Les fans pourront ainsi combiner parfaitement une journée de shopping avec une visite à la Boutique. »


Les amateurs de café y trouveront une gamme de seize arômes différents, accompagnés à chaque fois d’un explicatif et d’un score sur l’échelle d’intensité. Chaque arôme est associé à un chocolat qui se marie parfaitement au café en question, « accouplés par un sommelier », accentuant ainsi le côté haut de gamme de la marque.


Point de vente, d’enlèvement et de collecte

La boutique propose bien entendu les capsules de café, mais également des accessoires, notamment des tasses et des petites cuillers, et même les machines à café Nespresso. Pour les acheteurs trop zélés – le magasin est difficilement accessible en voiture – les colis peuvent être livrés à domicile.


La Boutique est avant tout un point de vente, mais fait également office de point d’enlèvement pour les commandes effectuées online ou par téléphone et également comme point de collecte de capsules usagées, qui sont ensuite envoyées dans un centre de recyclage aux Pays-Bas.


A consommer chez soi

Même si la boutique dispose d’un comptoir de dégustation, la surface disponible n’a pas permis d’y installer un coin salon où siroter tranquillement sa tasse de café.  « Le magasin est trop petit pour cela. Nous sommes si exigeants au niveau du lieu d’implantation, qu’il serait impossible de trouver en plus de grands espaces. », nous explique-t-on.


Nespresso a bel et bien le vent en poupe. Cette année l’enseigne a ouvert  quatre  boutiques  en Belgique : Anvers (février), Liège (avril), Bruxelles (mai) et à présent Gand. Pour l’instant la marque ne prévoit pas d’autres ouvertures en Belgique. Par contre aux Pays-Bas une septième boutique ouvrira ses portes avant les fêtes de fin d’année, à Amstelveen. Ainsi la chaîne se rapproche de plus en plus du cap des 300 magasins au niveau mondial.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Ahold en Delhaize fusionnent également aux Etats-Unis

08/12/2017

L’unification d’Ahold et de Delhaize se poursuit : au mois de janvier, Ahold USA et Delhaize America font fusionner.  L’entreprise de fusion belgo-néerlandaise poursuit ainsi sa quête de réduction des coûts.

Fin de la lutte pour le pouvoir au sein de la famille Aldi Nord

08/12/2017

Des années de lutte pour le pouvoir chez Aldi Nord, la partie d’Aldi qui gère des magasins en Belgique et aux Pays-Bas, ont pris fin suite à une décision prononcée par le tribunal.  L’influence de la famille fondatrice se voit ainsi limitée.

Les syndicats chez Carrefour craignent le plan de transformation

08/12/2017

L’entreprise de supermarchés Carrefour aura besoin de longs mois et même de quelques années pour mener à bien sa restructuration.  Entre-temps, les syndicats sont très inquiets quant à l’avenir.

Filet Pur : Une boîte vide, remplie d’air

08/12/2017

Le supermarché n’est qu’une poubelle remplie de nullités, voilà ce que nous apprenions cette semaine, parmi d’autres infos FMCG captivantes que saint Nicolas nous a apportées dans sa hotte. Voici votre résumé hebdomadaire mitonné par RetailDetail Food!

Cinq tendances de supermarchés en 2018

08/12/2017

IGD, l’organisation internationale spécialisée dans l'étude des supermarchés, identifie cinq tendances qui détermineront le marché du foodretail au cours des douze prochains mois.

Walmart ne veut plus être perçu comme un simple magasin

07/12/2017

Le géant américain de la grande distribution Walmart a décidé de changer son nom légal ‘Wal-Mart Stores’ en 'Walmart' tout court, car à l’ère du e-commerce l'enseigne se veut plus qu’une simple chaîne de magasins physiques.

Back to top