Oxfam satisfait des engagements de Coca-Cola contre l’accaparement de terres | RetailDetail

Oxfam satisfait des engagements de Coca-Cola contre l’accaparement de terres

Oxfam satisfait des engagements de Coca-Cola contre l’accaparement de terres

La compagnie Coca-Cola a pris des mesures afin de bannir l’accaparement de terres au sein de sa chaîne d’approvisionnement, pour éviter que les paysans dans les pays en voie de développement soient chassés de leurs terres pour la production de sucre de l’entreprise. 

« Aucune entreprise n’est trop grande pour être à l’écoute de ses clients »

« Cette promesse prouve une fois de plus qu’aucune entreprise n’est trop grande pour être à l’écoute de ses clients. Les plus grandes entreprises alimentaires changent leur approche sous pression des consommateurs ». A peine un mois après le lancement de la campagne d’Oxfam contre l’accaparement de terres via les réseaux sociaux – pas moins de 215.000 personnes dans le monde ont signé la pétition – Coca Cola s’est déjà engagé à agir.


« Les promesses de Coca-Cola sont extrêmement concrètes et mesurables et liées à des deadlines. Nous en sommes très satisfaits, mais nous veillerons de près à ce que Coca-Cola respecte ses engagements », indique Oxfam. Si Coca-Cola tient ses promesses, l’entreprise contribuera considérablement à éviter des conflits où les paysans sont expulsés de leurs terres.


Pepsico et ABF suivront-ils l’exemple de Coca-Cola ?

Coca-Cola exige de ses embouteilleurs et franchisés qu’ils suivent l’exemple du groupe. Selon Oxfam, l’entreprise effectuera des évaluations sociales et environnementales à grande échelle tout au long de sa chaîne d’approvisionnement : d’abord en Colombie, au Guatemala et au Brésil et ensuite en Inde, en Afrique du Sud, ainsi que dans d’autres pays. Le géant d’Atlanta s’est également engagé à publier la liste de ses principaux fournisseurs en sucre.


PepsiCo et Associated Britisch Foods (ABF), les deux autres entreprises visées par la campagne Oxfam, n’ont pas encore pris position dans cette polémique dénoncée dans le rapport ‘Nothing Sweet About It’.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La marque de lait Joyvalle intégrée à Campina

19/06/2018

Le fabricant de produits laitiers FrieslandCampina veut se concentrer sur une marque de lait forte : Joyvalle sera désormais intégré sous le parapluie de Campina.

Un nouveau plan commercial pour réanimer Makro

18/06/2018

Grâce à une offre professionnelle et de grands emballages, Makro entend inciter plus de clients à acheter davantage. En outre, le service envers la clientèle locale sera amélioré. Mais le temps presse : fin 2019 le redressement devra être visible.

L'ex-dirigeant de Carrefour renonce finalement à sa prime royale de départ

18/06/2018

Georges Plassat, l’ancien PDG de Carrefour, renonce à la généreuse indemnité de départ qui était prévue pour lui. Une décision qu’il a prise sous la pression de l’opinion publique.

Le supermarché en ligne Wink.be jette l’éponge

18/06/2018

Le groupe Louis Delhaize met un terme à son webshop Wink.be. Depuis sa création en 2013, le spécialiste des courses en ligne n’a jamais eu la moindre perspective de rentabilité.

Un protocole d’accord concernant le plan de transformation chez Carrefour

15/06/2018

La direction de Carrefour Belgique a conclu un protocole d’accord avec les syndicats concernant le plan de transformation de la chaîne de supermarchés. Quelque 250 emplois seront sauvés.

Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !