Pénurie de légumes frais, suite au mauvais temps en Europe du Sud

Pénurie de légumes frais, suite au mauvais temps en Europe du Sud

Les mauvaises récoltes en Europe du Sud ont entraîné une pénurie de certains légumes en Belgique et aux Pays-Bas.  Avec pour conséquence une hausse des prix et une qualité moindre, constatent les chaînes de supermarchés.

Les épinards surtout se font rares

Les épinards semblent être les principales victimes de cette situation. Suite aux fortes pluies de cet automne et aux températures hivernales actuelles en Espagne, au Portugal et en Italie l’offre est beaucoup plus restreinte qu’habituellement. En outre la qualité est souvent moindre. C’est pourquoi Carrefour a décidé de  ne plus proposer ce légume dans les semaines à venir, explique le porte-parole Baptiste van Outryve dans le journal Het Nieuwsblad. Et aux Pays-Bas Albert Heijn conseille à ses clients d’opter momentanément pour les épinards surgelés.


Mais d’autres légumes souffrent également de la météo défavorable, avec pour conséquences une offre réduite et des prix plus élevés. Ainsi les tomates ont augmenté de 12% par rapport à l’an dernier et les poivrons de 20%. La salade iceberg et le fenouil sont moitié plus chers et le prix des courgettes a bondi de 80%.


Accent sur les légumes de saison locaux

Les légumes les plus touchés sont les légumes-feuilles cultivés en plein air et dans des serres non chauffées dans le Sud de l’Europe, qui durant cette période est traditionnellement l’un des principaux fournisseurs.


La pénurie de légumes devrait encore durer au moins jusqu’à fin février. C’est pourquoi certaines chaînes tentent de promouvoir davantage les légumes de saison régionaux , à la grande satisfaction des horticulteurs locaux.