Période de vaches grasses pour le PDG d’Ahold Delhaize, Frans Muller

Période de vaches grasses pour le PDG d’Ahold, Muller
Ahold Delhaize

On le sait, la crise du coronavirus a dopé Ahold Delhaize. Et il ressort aujourd'hui du rapport annuel que la direction du groupe en a également profité.

 

6 millions d’euros

Le PDG, Frans Muller, a ainsi vu son salaire augmenter de 1,6 million d'euros l'année dernière, atteignant 6,024 millions d'euros, rapporte Business AM. Outre un salaire de base de 1,102 million d'euros, il a perçu diverses primes, dont une part en espèces et une part en actions ou en fonds de pension. Kevin Holt, à la tête de Ahold Delhaize USA, a également perçu plus d'un million et demi d'euros de plus qu'en 2019, soit un salaire total de 5,27 millions d'euros.

 

Comme indiqué précédemment, sous l’effet de la crise du coronavirus, le chiffre d’affaires de Ahold Delhaize a grimpé de 14,2% l’année dernière, atteignant 74,4 milliards d'euros. Les ventes en ligne ont augmenté de 67,4% (à taux de change constant) pour atteindre 7,6 millions d’euros. En raison de la hausse des coûts, le bénéfice d'exploitation est nettement inférieur à celui de 2019.