Pas de manipulation des prix : « Des prix stables depuis une semaine en Belgique »

Pas de manipulation des prix : « Des prix stables pour la nourriture depuis une semaine en Belgique »
Albert Heijn Maasmechelen

Le fait que les consommateurs constatent une augmentation du montant de leur ticket de caisse est en réalité uniquement dû à la disparition des promotions. C’est en effet ce qu’indiquent de nouvelles observations. Colruyt et Albert Heijn, entre autres, se réjouissent du retour des réductions.

 

Les prix sont stables

Sur les réseaux sociaux, plusieurs consommateurs s’étaient plaints de la hausse des prix de la nourriture dans les supermarchés ces derniers jours, mais leurs conclusions n’étaient évidemment pas très scientifiques. Il est également frappant de constater que leurs critiques visaient majoritairement Colruyt. Et c’est logique, car Colruyt est un suiveur de prix : la chaîne baisse ses prix lorsque ceux-ci diminuent chez ses concurrents, par exemple à la suite d’une promotion.

 

Lorsque les réductions de prix dans d’autres chaînes de supermarchés disparaissent, les prix augmentent également chez Colruyt. C’est exactement ce qui s’est passé ces dernières semaines : les promotions s’étant arrêtées partout, le leader du marché n’a pas eu à y répondre. Et cela s’est vu sur le ticket de caisse.

 

De nouvelles observations de Daltix le confirment : une récente comparaison de prix effectuée à partir de plus 68 000 références des chaînes de supermarchés Albert Heijn, Aldi, Carrefour, Colruyt et Delhaize a démontré que les prix étaient stables depuis plus d’une semaine. Depuis le 19 mars, la pression exercée par les promotions a totalement disparu en Belgique, entraînant donc une augmentation des prix moyens.

 

Depuis lors, Daltix n’a pas remarqué d’augmentation significative des prix dans les magasins : il n’y a donc pas eu de manipulation au niveau des prix. D’autres observations effectuées il y a dix jours ont également montré que les prix réguliers dans les supermarchés belges sont restés stables.  

 

Soulagement

En tout état de cause, plusieurs détaillants sont soulagés que les réductions et promotions soient à nouveau bientôt autorisées. « Nous sommes très heureux de la nouvelle position adoptée par la ministre Muylle sur les promos, et dans ce cadre nous allons, avec Colruyt, relancer les promos dès que possible pour contribuer à rendre le caddie du consommateur moins cher », rapporte le détaillant sur Twitter.

 

Albert Heijn a également déjà réagi : « Nous avons reçu un nombre incroyable de questions sur les réductions ces derniers jours. Elles manquent aux clients, ils l’ont vraiment ressenti au niveau de leur portefeuille. Jusqu’à 10 euros de différence selon certains d’entre eux, une somme importante en ces temps difficiles. Nous sommes donc très heureux de pouvoir retrouver un peu de “normalité” et les avantages des réductions en cette période. Les promotions sont inscrites dans l’ADN d’Albert Heijn. Nous allons donc à nouveau lancer des réductions que le client mérite », déclare la porte-parole de la chaîne, Ann Maes.

 

Grâce à la Fevia et au BABM, les fabricants sont également satisfaits : « Cette modification de l’interdiction temporaire garantit le fait que les promotions en cours et les accords sur les promotions, qui ont été conclus par les entreprises et les détaillants du secteur alimentaire avant l’entrée en vigueur de l’interdiction, peuvent désormais continuer à être appliqués. La Fevia et le BABM ont insisté sur ce point lorsque l’interdiction a été introduite. En effet, celle-ci a suscité beaucoup de confusion et d’incertitude sur le terrain et a menacé d’entraver la continuité de l’approvisionnement des magasins. La Fevia et le BABM sont donc satisfaits que cela soit maintenant confirmé et communiqué au niveau politique. »

 

promotiedruk in Belgische supermarkten (grafiek)

Impact op prijzen (grafiek)