Pauzo révolutionne le concept du restoroute

Pauzo révolutionne le concept du restoroute

D’ici peu les chauffeurs parcourant les autoroutes belges pourront  manger, se détendre, voire même travailler dans le décor moderne de la toute nouvelle formule de restoroutes Pauzo, qui  fin février ouvrira son premier restaurant le long de l’E40 à Wetteren, entre Gand et Bruxelles.

Onze anciens Autogrills

En juin dernier la société COS (Catering Operating Solutions) d ’Aalter, avec aux commandes deux vétérans de l’ancien Carestel, a repris onze restoroutes d’Autogrill Benelux. Ces établissements subiront un relooking complet et seront rebaptisés sous le nom de ‘Pauzo’.


A travers ce nouveau concept, Pauzo entend révolutionner  l’univers des restoroutes grâce à une nouvelle approche de l’accueil et de la restauration aux abords des autoroutes. Deux zones distinctes sont prévues  : l’une d’elle est destinée aux familles et aux groupes comme lieu de détente, alors que l’autre espace s’adresse à un public business qui pourra s’y relaxer, travailler avec son laptop, voire même organiser des rendez-vous d’affaires dans une ambiance lounge contemporaine.


Au niveau culinaire, le restaurant lui aussi diffère des formules classiques : des produits frais y seront préparés à la minute par une équipe formée par Lieven Lootens, chef du restaurant ’t Aards Paradijs à Merendree, qui a d’ailleurs créé les menus.


Un nouveau public business

Ainsi Pauzo tente d’attirer un nouveau groupe-cible qui jusqu’alors s’arrêtait rarement dans les restoroutes. Un élargissement du public nécessaire, car selon COS seuls 2% des chauffeurs s’arrêtent sur un parking (station-service) le long de l’autoroute, dont  1% seulement visitent le shop ou le restaurant.


Après l’ouverture du premier Pauzo à Wetteren au cours de la semaine du 20 février, un deuxième restaurant suivra un mois plus tard de l’autre côté de l’autoroute en sens opposé. Durant les mois prochains les 9 autres Autogrills seront eux aussi remodelés selon le concept Pauzo.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte croissance pour le torréfacteur Miko

20/09/2017

Durant le 1er semestre de 2017 le fabricant de café et d’emballages plastiques Miko a progressé de plus de 12%. Ainsi le groupe de Turnhout est sur la bonne voie en vue d’atteindre pour la première fois un CA annuel de plus de 200 millions d’euros.

Spadel investit 12,8 millions d’euros à Spa Monopole

20/09/2017

Le groupe Spadel va investir 12,8 millions d’euros sur son site d’embouteillage Spa Monopole. L’usine sera dotée d’une nouvelle ligne de production afin de faire face à la croissance des eaux aromatisées. L’extension sera achevée en février 2018.

Alpro bannit les graines de soja américaines

19/09/2017

Le fabricant de boissons à base de soja Alpro n’achète plus ses graines de soja aux Etats-Unis, mais uniquement en Europe et au Canada, afin d’avoir la garantie qu’il ne s’agit pas de soja génétiquement modifié.

Quel est l'impact de la nouvelle pyramide alimentaire sur l’industrie ?

19/09/2017

Le ‘Vlaams Instituut Gezond Leven’ a présenté une nouvelle pyramide alimentaire, qui correspond mieux aux idées actuelles en matière de nourriture saine. Toutefois l’industrie alimentaire craint des conséquences négatives.

Chute de l’action Heineken après le désengagement partiel des Mexicains

19/09/2017

Le mexicain Fomento Economico Mexicano (Femsa), qui détenait 15% des actions de Heineken, a vendu pour 2,5 milliards d’actions du groupe brassicole néerlandais. D’emblée le cours de l’action a chuté à la bourse.

Le supermarché indépendant n’entend pas rater le train de l’e-commerce

18/09/2017

Dans les conversations à propos du futur de la distribution alimentaire, le mot d’e-commerce conserve quelque chose de magique. Les exploitants indépendants ont-ils franchi le pas ? Si non, qu’attendent-ils ? 

Back to top