PepsiCo arrête les jus de fruits et vend Tropicana

PepsiCo arrête les jus de fruits et vend Tropicana
pixinoo / Shutterstock.com

PepsiCo vend ses activités dans les jus de fruits : le producteur de sodas apporte Tropicana, Naked et d’autres marques de jus dans une nouvelle joint-venture avec le groupe d’investissement PAI Partners.

 

Pour l’humain et la planète ?

PepsiCo veut se concentrer sur les produits plus sains et pauvres en calorie. C’est pourquoi le producteur américain de chips et de cola vend aujourd’hui sa division « jus de fruits » à la société française PAI Partners. Les deux entreprises vont créer une joint-venture détenue à 61% par les investisseurs et à 39% pour PepsiCo. L’opération rapportera 3,3 milliards de dollars (2,8 milliards d’euros) à PepsiCo. 


La marque de jus de fruits Tropicana – y compris le site de production belge de Zeebruges – passe ainsi (en partie) sous pavillon français, à l’instar des marques sœurs américaines comme Naked. PepsiCo conservera cependant le gaspacho Alvalle et les jus de fruits Looza. Selon le CEO Ramon Laguaerta, PepsiCo veut se concentrer sur son portefeuille de marques actuel et accélérer la croissance de son portefeuille de snacks sains, de boissons pauvres en calories et de « produits comme SodaStream », meilleurs pour « l’homme et la planète », cite De Tijd.

 

Compartiment réfrigéré

Le fait que PepsiCo puisse désormais se retirer complètement du segment plus complexe des produits frais n’y est sans doute pas étranger. En 2020, les jus de fruits frais ont généré un chiffre d’affaires de 3 milliards de dollars, mais la rentabilité restait à la traîne. Les boissons fraîches et réfrigérées nécessitent une logistique différente – et plus coûteuse – des autres produits du groupe. La croissance du chiffre d’affaires s’est également ralentie ces dernières années, les consommateurs ne considérant plus nécessairement les boissons sucrées comme saines.


De son côté, PAI Partners voit un avenir dans ce segment. La demande a de nouveau augmenté pendant la pandémie et le groupe d’investissement souhaite commercialiser Tropicana par d’autres canaux, comme des formules retail plus petites et le segment out-of-home. PAI est également l’actionnaire majoritaire de la chaîne de magasins de produits frais Grand Frais depuis la fin de l’année dernière.