PepsiCo et Coca-Cola coresponsables d’accaparement de terres, selon Oxfam | RetailDetail

PepsiCo et Coca-Cola coresponsables d’accaparement de terres, selon Oxfam

PepsiCo et Coca-Cola coresponsables d’accaparement de terres, selon Oxfam

Le rapport ‘Behind the brands’ d’Oxfam révèle qu’au niveau mondial la production sucrière monopolise 31 millions d’hectares de terres, ce qui entraîne l’accaparement de terres dans les pays en voie de développement. Des compagnies comme Coca-Cola et PepsiCo étant parmi les plus gros acheteurs de sucre, Oxfam estime qu’elles sont coresponsables de cette situation.

« S’assurer de la provenance du sucre »

Le rapport d’Oxfam a été publié hier dans le cadre de la « Semaine du Fair Trade ». Durant cette semaine Oxfam souhaite attirer l’attention sur ce type de pratiques et y mettre le holà.


« Nous avons découvert que des compagnies telles que Coca-Cola, PepsiCo et Associated British Foods utilisent des terres dans des pays en voie de développement qu’ils ont obtenues via des entreprises intermédiaires », explique le responsable de la campagne Bert Dhondt au micro de radio 1 dans l’émission ‘De ochtend’. « Il s’agit de terres dont les communautés locales ont été chassées. Nous voulons que ces géants agroalimentaires s’assurent de la provenance du sucre et qu’ils fassent preuve d’une plus grande transparence dans ce domaine. »


« Le plus grand respect pour les droits des communautés »

Coca-Cola pour sa part dément toute implication dans l’accaparement de terres. « Nous réfutons catégoriquement l’insinuation comme quoi nous serions responsables d’accaparement de terres », déclare Aurélie Gerth de Coca-Cola Belux  à deredactie.be. « Coca-Cola a le plus grand respect pour les droits de toutes les communautés et populations et vise à garantir une prise de responsabilité maximale tout au long de la chaîne d’approvisionnement. »


Coca-Cola affirme avoir soumis à Oxfam une proposition comprenant des actions concrètes pour lutter contre l’accaparement de terres , « y compris une plus grande transparence concernant la chaîne d’approvisionnement. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Un potentiel de croissance considérable pour les discounters en Europe de l’Ouest

16/07/2018

Malgré une surenchère sur de nombreux marchés européens, les discounters prévoient dix millions de m² supplémentaires de surface de vente sur le continent d’ici 2023. LZ Retailytics estime qu’il existe également de bonnes opportunités de croissance sur des marchés dits saturés comme l’Allemagne et le Royaume-Uni.

Greenyard en difficultés suite à une contamination à la listéria

16/07/2018

Le producteur de légumes Greenyard est sous pression suite à une contamination à la listéria dans son usine hongroise. L’entreprise affirme prendre toutes les mesures nécessaires, mais le cours boursier est en chute libre.

Un premier magasin OKay avec point de collecte Collect&Go ouvre ses portes à Heusden

16/07/2018

OKay, le supermarché de quartier de Colruyt Group, ouvre sa première filiale avec point de collecte Collect&Go à Heusden. Le nouveau point de vente teste le service de collecte qui, en cas de succès, sera déployé dans d’autres magasins OKay.

Carrefour fait un effort pour les salariés prépensionnés

16/07/2018

Dans le cadre du plan de transformation, Carrefour Belgium prévoit une prime supplémentaire pouvant aller jusqu’à 500 euros pour les travailleurs bénéficiant du RCC qui suivent une formation à un métier en pénurie.

Delhaize met fin à la collaboration avec les partenaires de la Carte Plus

12/07/2018

Les clients de Delhaize ne pourront plus accumuler autant de points avec leur Carte Plus car la collaboration avec les autres retailers permettant aux clients de récolter des points et d’échanger des bons (DI, Planet Parfum, Q8 et Tom&Co) prend fin.

Starbucks souhaite se débarrasser des pailles en plastique

12/07/2018

La chaîne de café américaine Starbucks interdira les pailles en plastique dès 2020. Un petit pas pour les fans de café, mais un grand pas pour l’environnement puisque le géant du café utilise près d’un milliard de pailles par an dans le monde entier.