PepsiCo s’engage à lutter contre l’accaparement de terres | RetailDetail

PepsiCo s’engage à lutter contre l’accaparement de terres

PepsiCo s’engage à lutter contre l’accaparement de terres

PepsciCo a cédé à la pression des consommateurs et d’Oxfam. Le géant agroalimentaire s’engage à mener une politique d’achat durable pour l’huile de palme, le soja et la canne à sucre, afin de combattre l’accaparement de terres.

272.000 signatures contre l’accaparement de terres

Le changement de cap de PepsiCo est une victoire pour ‘Behind the Brands’, la campagne menée par Oxfam incitant les dix plus grandes multinationales agroalimentaires à mettre en œuvre une politique durable au sein de leur chaîne d’approvisionnement et de production. La pétition  a déjà été signée par 272.000 personnes.


PepsiCo s’est engagé à réaliser une étude approfondie sur les effets de ses activités notamment au Brésil (où PepsiCo achète la majeure partie de son sucre), au Mexique, en Thaïlande et aux Philippines. Le groupe communiquera également quels sont les trois principaux pays où il achète ses matières premières, ainsi que les noms de ses principaux fournisseurs d’huile de palme, de soja et de canné à sucre.


Les fournisseurs volent les terres des paysans

L’huile de palme, le soja et la canne à sucre sont les trois principales matières premières entraînant l’accaparement de terres. Certains fournisseurs de multinationales n’hésitent pas à s’approprier les terres des paysans locaux, dénonce un rapport d’Oxfam.


« PepsiCo promet de mettre fin à l’accaparement de terres au sein de sa chaîne d’approvisionnement. Les fournisseurs qui leur vendront des ingrédients pour la production de Lays, Doritos et Pepsi devront pouvoir prouver qu’ils ont obtenu leurs terres de manière équitable », indique Bert Dhondt, responsable des campagnes d’Oxfam-Solidarité.


« Tout ceci n’aurait pu se faire sans les voix de centaines de milliers de personnes appelant les entreprises à respecter les droits fonciers des paysans au sein de leur chaîne d’approvisionnement. Toute entreprise, si grande soit-elle, se doit d’être à l’écoute de ses clients.  L’industrie alimentaire peut donc bel et bien s’améliorer si les consommateurs l’exigent », estime Bert Dhondt.


Coca-Cola et AB Foods

Ains PepsiCo suit l’exemple de son grand rival Coca-Cola, qui en novembre 2013 s’est également engagé de la sorte. Dernièrement le groupe Associates British Foods (ABF) a lui aussi annoncé la mise en place d’une nouvelle politique respectant le principe de consentement libre, préalable et éclairé (FPIC), qui  permet de protéger les droits fonciers des communautés locales.


« Nous nous félicitons de la  démarche de PepsiCo. Nous suivrons de près comment PepsiCo mettra en pratique ses promesses. En outre nous poursuivons nos efforts, en collaboration avec des partenaires locaux, afin de trouver des solutions pour les communautés locales – notamment au Brésil et au Cambodge –,  qui continuent à se battre pour l’accès à leurs terres », conclut Bert Dhondt.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.

Analyse : Six raisons pour lesquelles les grandes marques sont sous pression

17/05/2018

Les marques mondiales subissent de plus en plus la concurrence de petits acteurs locaux. Selon certains observateurs, l’âge d’or des marques est révolu. Une conclusion un peu prématurée peut-être, mais quelques tendances s’ébauchent néanmoins.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

« Dans la catégorie des snacks la consommation est élastique » (Yannick Engelen, Mondelez)

17/05/2018

Dans les catégories impulsives comme les snacks ce ne sont pas tant les promotions qui assurent une croissance durable, mais plutôt une approche trade marketing judicieuse où fabricants et retailers se fixent les bonnes priorités, estime Mondelez.

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.