Pernod Ricard publie des résultats records

Shutterstock.com

La crise sanitaire semble terminée pour le groupe de boissons Pernod Ricard. Grâce aux États-Unis et à la Chine, les résultats sont supérieurs aux prévisions et dépassent déjà les niveaux d’avant la pandémie.

 

Sortir plus fort de la crise

Le groupe de spiritueux connu pour des marques comme Absolut, Havana Club, Jameson, Martell, Mumm et Perrier-Jouët, a vu son chiffre d’affaires progresser de près de 5%, à 8,8 milliards d’euros lors de l’exercice 2020-2021. À taux de change constant, la croissance organique atteint presque 10%. Ce faisant, le groupe dit avoir fait mieux qu’en 2019. Le bénéfice net a même triplé, même si plusieurs éléments uniques ne sont pas étrangers à cette performance.

 

Pernod Ricard a notamment enregistré des résultats records aux États-Unis et en Chine, où l’assouplissement des mesures sanitaires est intervenu un peu plus tôt. La croissance est cependant un peu plus modeste en Europe : 4%. Le groupe de boissons constate que la stratégie de transformation initiée en 2018 porte ses fruits : Pernod Ricard investit dans ses marques et marchés prioritaires, se concentre davantage sur l’e-commerce et accélère sa stratégie de développement durable.

 

Son CEO Alexandre Ricard est donc confiant : il s’attend à ce que ce bon dynamisme des ventes se poursuive en 2021/22, avec notamment un très bon premier trimestre. « Grâce à la solidité de nos fondamentaux, nos équipes et notre portefeuille de marques, nous ressortons plus forts de cette crise. »