Picnic veut conquérir la France ville par ville

Foto: Picnic

Le supermarché en ligne néerlandais Picnic se lance officiellement à la conquête de la France. Après un test à Valenciennes sous le pseudonyme de TocToc, l’entreprise veut procéder à un déploiement progressif.

 

Deux ans de préparation

Picnic flirte avec la frontière française, mais ne l’a pas encore franchie : le supermarché en ligne est officiellement actif en France, en commençant par la ville de Valenciennes, dans le nord du pays. Un lancement test limité avait déjà eu lieu sous le nom de TocToc, peut-être pour induire la presse en erreur, mais la société néerlandaise est désormais active sous son propre nom.

 

Dès à présent, tous les habitants de Valenciennes peuvent s’inscrire sur l’application française et Picnic entame un déploiement progressif ville par ville, comme aux Pays-Bas et en Allemagne. « Nous avons passé deux ans à préparer notre arrivée en France », explique Michiel Muller, cofondateur de Picnic. « Valenciennes est une ville Picnic typique : elle abrite de nombreuses familles qui aiment gagner du temps en se faisant livrer leurs courses à domicile. » 

 

Un milliard d’euros en 2021

Actuellement, le supermarché en ligne dispose d’une vingtaine de livreurs et de dix camionnettes de livraison électriques en France, à même d’approvisionner 60 000 foyers à partir d’une plateforme située à Anzin. L’objectif est de disposer d’environ 50 livreurs et une trentaine de véhicules d’ici la fin de l’année. La devise « Meilleurs prix, livrés gratuits » sera inscrite sur leurs flancs. Picnic indique qu’il mettra également l’accent sur les produits locaux de son assortiment en France.

 

Le groupe de supermarchés allemand Edeka avait accru sa participation dans Picnic – fondée en 2015 à Amersfoort – début mai. Le spécialiste de l’e-commerce est également présent en Allemagne depuis 2018 et revendique aujourd’hui un million de clients : 650 000 clients sur plus de 125 communes néerlandaises et 350 000 clients dans une quarantaine de villes allemandes. En 2020, le chiffre d’affaires a doublé pour atteindre 500 millions d’euros, et Picnic table sur un milliard d’euros en 2021.