Pierre Marcolini est le huitième chocolatier sur la liste des ‘fournisseurs de la Cour’ | RetailDetail

Pierre Marcolini est le huitième chocolatier sur la liste des ‘fournisseurs de la Cour’

Pierre Marcolini est le huitième chocolatier sur la liste des ‘fournisseurs de la Cour’

A la veille de la Fête du Roi, trois nouveaux fournisseurs de la Cour ont été désignés.  Le plus connu des trois est le chocolatier Pierre Marcolini, juste à temps avant le début de son aventure chinoise.

 

« Cela démontre notre maturité en tant qu’entreprise »

Le chocolatier ‘à la mode’ Pierre Marcolini – le Bruxellois qui depuis plus de 20 ans fait fureur avec ses pralines au gingembre, au thé et autres parfums peu conventionnels – peut désormais se nommer ‘fournisseur de la Cour’.  C’est ce que le Palais a annoncé la veille de la Fête du Roi qui a lieu le 15 novembre.

 

 « Cela démontre notre maturité en tant qu’entreprise », précise Marcolini.  Le chocolatier trouve néanmoins encore une autre explication : « Le fait que nous ayons l’occasion de devenir fournisseur de la Cour, atteste d’une plus grande modernité à la Cour. »

 
Marcolini se lance en Chine en 2016

Le titre honorifique arrive au moment approprié puisque Marcolini ouvrira très bientôt une boutique de trois étages dans le quartier le plus chic de Tokyo et que l’aventure chinoise débutera en 2016.  « En Asie, un brevet de fournisseur de la Cour est un atout majeur supplémentaire.  En Belgique, nous sous-estimons le prestige de notre famille royale à l’étranger. »

 

Marcolini est le huitième chocolatier qui peut se nommer ‘fournisseur de la Cour’, après Galler, Godiva, Leonidas, Mary, Neuhaus, Wittamer et Van Dender.  Notre pays compte une centaine de chocolatiers.


Déjà plus de 100 ‘fournisseurs de la Cour’

En plus de Pierre Marcolini, Euro-Mousse, le fabricant de matelas originaire de Ninove, et l’Horlogerie Ancienne de Bruxelles sont les deux autres heureux élus.  Les nouveaux titulaires seront reçus au Palais par le roi et la reine le 8 décembre prochain.

 

Entre-temps, plus de 100 entreprises ont été nommés ‘fournisseurs de la Cour’, un titre attribué par le roi sur les conseils de l’intendant de la liste civile.  L’entreprise en question doit fournir des livraisons ou des prestations pour la liste civile depuis plus de cinq ans, doit avoir son siège social en Belgique et doit être inscrit au registre de commerce belge.  Le brevet qui est renouvelable, est attribué pour une période de cinq ans.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


HelloFresh augmente ses investissements au détriment du bénéfice

14/08/2018

Malgré la promesse d'un bénéfice pour la fin de l'année, le livreur de box repas HelloFresh opte finalement pour de nouveaux investissements. Après un solide 2ème trimestre, l'entreprise mise sur la croissance aux Etats-Unis.

Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.