PinguinLutosa rebaptisé Greenyard Foods

PinguinLutosa rebaptisé Greenyard Foods

A partir du 1er septembre le groupe alimentaire PinguinLutosa sera rebaptisé Greenyard Foods. Ce changement de nom vise à mettre l’accent sur le cœur métier du groupe, à savoir les légumes et fruits frais, ainsi que les préparations prêtes-à-l’emploi en surgelé et en conserves.

Nouveau nom, nouvelle mission

Le groupe en est déjà à son troisième changement de nom. Initialement l’enseigne s’appelait Pinguin et était spécialisée dans les légumes surgelés.  Suite à la reprise de l’entreprise de transformation de pommes de terre Lutosa en 2009, le groupe fut baptisé PinguinLutosa.  Après la cession récente de Lutosa, le groupe portera désormais le nom de Greenyard Foods.


Ce changement de nom traduit également les ambitions internationales du groupe. L’entreprise décrit sa nouvelle mission comme suit : « Greenyard Foods est  une entreprise de renom international dans le domaine de la transformation de fruits et légumes fraîchement récoltés en produits de longue conservation, savoureux et  sains. Nos produits prêts-à-l’emploi sont faciles et rapides à préparer et offre la commodité en plus-value. »


La transformation de pommes de terre ne fait plus partie des activités du groupe. Récemment le groupe, sous la direction de Hein Deprez, a vendu sa division pommes de terre à l’entreprise canadienne McCain pour 225 millions d’euros.


Augmentation du capital de 100 millions d’euros

En vue de financer ses projets d’expansion, Greenyard Foods envisage d’injecter 100 millions d’euros de capital frais dans l’entreprise par l’émission d’obligations.


Concrètement l’entreprise projette de racheter quatre complexes immobiliers de l’Union Fermière Morbihannaise, dont deux en France, un en Pologne et un en Hongrie. L’achat d’un site de production à Boston (Royaume-Uni)  est également inscrit au programme. Il s’agit de sites que le groupe utilise déjà dans le cadre de ses activités, mais dont il n’est pas encore propriétaire.


Au niveau opérationnel, l’entreprise entend poursuivre son implantation sur de nouveaux marchés en dehors de l’Europe et souhaite se concentrer davantage sur l’innovation de ses produits.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Back to top