Pour éviter le gaspillage Delhaize adapte la mise en rayon en fonction des dates de péremption

Pour éviter le gaspillage Delhaize adapte la mise en rayon en fonction des dates de péremption

Delhaize demande à son personnel de ne plus mettre directement en rayon les produits dont la date de péremption est plus lointaine, sans quoi les produits dont le date de péremption est plus proche ne se vendent pas et doivent être détruits.

35.000 repas invendus par jour

C’est une pratique courante : les consommateurs vont souvent chercher au fond du rayon les produits ayant la date de  péremption la plus éloignée. Résultat : la première rangée de produits n’atterrit (presque) jamais dans le caddie du consommateur. Delhaize dit ainsi se retrouver chaque jour avec 35.000 repas invendus. « Nous pouvons faire don d’une partie de ces produits, mais tout ce qui est périmé doit être détruit. C’est pourquoi nous cherchons des solutions », explique le porte-parole Roel Dekelver.


Delhaize demande donc à son personnel de ne mettre en rayon les produits avec une durée de conservation plus longue qu’au moment où les emballages à date de péremption plus proche sont vendus : « Les dates plus éloignées ne seront ajoutées que si le rayon n’est plus suffisamment approvisionné. Il sera donc inutile d’aller chercher l’emballage qui se trouve à l’arrière du rayon », poursuit Dekelver. Le distributeur souligne toutefois que la marge restera suffisante : « Les produits en rayon seront toujours consommables pendant plusieurs jours. De plus  nous appliquons cette mesure uniquement pour les produits à consommation rapide, comme le poisson, la viande ou encore la salade. »


Toujours dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire, Delhaize au mois de mars s’est engagé à faire don de tous ses invendus alimentaires à des œuvres caritatives d’ici 2020.


Le gaspillage alimentaire, un sujet brûlant

La lutte contre le gaspillage alimentaire est plus que jamais une préoccupation majeure dans le secteur de la distribution. Lidl par exemple a lancé l’action ‘1 maintenant, 1 plus tard’ pour les produits extra frais. Colruyt et Carrefour sont eux aussi confrontés à ce phénomène et tentent d’y remédier « en commandant leur marchandise de manière aussi pointue que possible, afin de ne pas se retrouver avec des stock excédentaires ».


« Chose que nous faisons également », affirme Roel Dekelver, « mais avec 12.000 produits frais, nous avons l’offre la plus large. Nous devons donc faire le plus d’effort pour lutter contre le gaspillage. »


Rappelons également que depuis fin mai les magasins de proximité et les supérettes peuvent faire don de leurs invendus alimentaires au CPAS local ou à d’autres organismes locaux reconnus, sans avoir à payer de TVA.

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Forte croissance d’Amazon dans le secteur alimentaire

22/01/2018

Les ventes alimentaires ne représentent toujours qu’une petite part limitée du e-commerce, mais les chiffres de croissance d’Amazon aux Etats-Unis et en Europe pour l’année 2017 semblent être impressionnants.  Le point de basculement est-il en vue ?

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public

22/01/2018

Amazon ouvre le premier magasin sans caisses accessible au grand public.  Il est situé à Seattle, près du siège social de l’entreprise qui a testé ce type de magasin auprès de son propre personnel.  L’accès est ouvert à tous dès aujourd’hui.

Filet Pur : Un cheveux dans la soupe plastique

19/01/2018

Les retailers sont-ils des querelleurs et des escrocs? Les boissons énergisantes doivent-elles être interdites? Carrefour est-il à l’aube d’un assainissement et Delhaize va-t-il se hollandiser? Une semaine mouvementée que vous résume RetailDetail Food.

Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Chiffre d’affaires record pour BelOrta

19/01/2018

En 2017, la coopérative de fruits et légumes BelOrta a réalisé un chiffre d’affaires record de 439 millions d’euros, une hausse de 7% par rapport à l’année précédente.  Le volume a augmenté de 2,5%, approchant les 500 millions de kilogrammes.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Back to top