Primeur : un franchisé AD Delhaize ouvre un Albert Heijn

Primeur : un franchisé AD Delhaize ouvre un Albert Heijn
Photo : Shutterstock.com

La semaine prochaine, Albert Heijn ouvrira son 55e supermarché belge à Willebroek. Détail piquant : le franchisé exploite déjà un AD Delhaize de l’autre côté de la rue. « Une preuve que les deux formules sont parfaitement complémentaires », réagissent en chœur Albert Heijn et Delhaize.

 

Deux marques fortes

Le mercredi 18 novembre, un Albert Heijn ouvrira ses portes sur la Dendermondsesteenweg à Willebroek, dans un bâtiment qui accueillait précédemment un Carrefour Market. Petite particularité : un supermarché AD Delhaize lui fait face de l’autre côté de la rue. Et les deux magasins seront tenus par le même franchisé, Frédéric Van Hoecke. Si ce n’est pas le premier endroit où les deux formules se côtoient directement, c’est la première fois qu’un franchisé de Delhaize a l’occasion de gérer un magasin Albert Heijn. Mais c’est une évolution logique, estiment les marques sœurs.
 

« Pour ce qui nous concerne, c’est la preuve parfaite que les deux formules peuvent prospérer côte à côte », déclare Ann Maes, porte-parole d’Albert Heijn, à RetailDetail. Albert Heijn a déjà ouvert un supermarché près d’une succursale de Delhaize cette année dans le parc commercial Pajot de Leeuw-Saint-Pierre, par exemple. « C’est simple. Nous avons deux marques fortes qui sont parfaitement complémentaires. Leur orientation stratégique est différente. Avec Albert Heijn, nous misons sur le prix et un assortiment surprenant qui est fondamentalement différent de celui de Delhaize, où les clients sont plus attirés par la qualité, le frais et l’aspect santé. »

 

Pas de cannibalisation

« Nous constatons que nos entrepreneurs ont l’ambition de se développer et d’exploiter davantage de magasins », embraie Roel Dekelver (Delhaize). « Nous sommes heureux de les soutenir, mais il arrive qu’il n’y ait pas de place pour ouvrir un autre Delhaize dans leur région. C’est pourquoi nous avons donné le feu vert au lancement de plusieurs projets pilotes dans le cadre desquels des exploitants de Delhaize peuvent ouvrir un magasin Albert Heijn. Si un entrepreneur indépendant choisit d’ouvrir un Albert Heijn près de son Delhaize, cela démontre à nos yeux que les deux formules sont complémentaires et qu’il n’y a pas de cannibalisation. Vous ne trouverez pas de meilleure preuve. »
 

C’est un test, insiste-t-il. « C’est une première et nous verrons les résultats. Mais nous sommes favorables à l’idée : c’est une évolution logique, nous appartenons à la même famille. D’ailleurs, il y a une muraille de Chine entre les deux supermarchés : ce sont deux entreprises différentes, qui mènent leur propre parcours commercial. »
 

D’autres franchisés Delhaize auront-ils la possibilité d’ouvrir un Albert Heijn en Belgique ? « Ce n’est pas à l’ordre du jour pour l’instant, c’est un cas isolé. Mais nous avons de toute manière de nombreuses possibilités d’expansion en Flandre », répond Ann Maes. Il n’y a actuellement aucun projet dans l’autre sens : il n’est pas encore question de franchisés Albert Heijn qui exploiteraient un Delhaize.