Prix bas, chiffres décevants : l’actualité food de la semaine

Prix bas, chiffres décevants : l’actualité food de la semaine

Que retenons-nous de l’actualité food de cette semaine ?  Que la consommation stagne – mauvaise nouvelle pour les retailers et les fabricants – et que l’alimentation est une source d’émissions nocives.

Concurrence des prix

Nous aurions préféré vous submerger de bonnes nouvelles ce vendredi, mais hélas non : les performances du secteur du retail se sont avérées décevantes durant la première moitié de l’année, comme en émoignent les chiffres du SPF Economie. Seuls les supermarchés s’en sortent un peu mieux.


Mais pas tant que ça, à en croire les chiffres de Nielsen, qui révèlent que la consommation de ‘fast moving consumer goods’ n’a quasi pas progressé et a même stagné en Belgique, en raison de la hausse des prix, avec en contrepartie une baisse des volumes. Avec ses prix en hausse notre pays fait exception, car en Europe la forte concurrence des prix entre les supermarchés entraîne des performances historiquement faibles, affirme Nielsen. Est-ce à dire que chez nous il n’y pas de concurrence ?


Déprimant

Pour oublier ces chiffres déprimants, on serait tenté de boire un coup, mais apparemment non, à en juger par la baisse du chiffre d’affaires de Carlsberg. Faible performance également chez Nestlé, qui durant la première moitié de 2016 a vu ralentir sa croissance. La pression sur les prix semble avoir été l’une des raisons de cette évolution décevante. Mais la multinationale s’attend à une amélioration des prix dans les mois à venir. Etrange. Nestlé n’a-t-il pas encore été prendre le café chez Ahold Delhaize ?


Le groupe fusionné continue de dominer l’actualité nationale et internationale du retail et ce sans même communiquer. Faut le faire. Les fabricants s’inquiètent des conditions qu’Ahold Delhaize veut leur imposer et craignent que le code de conduite en matière de pratiques commerciales équitables soit menacé. Affaire à suivre …


Innovant

D’autres retailers de notre pays font parler d’eux pour leur sens de l’innovation. Ainsi la file d’attente unique aux caisses chez Carrefour suscite des réactions positives unanimes, tant du côté des employés que des clients. Autre nouveauté, chez Colruyt cette fois : le distributeur va tester un bureau sur roues, afin que les employés puissent se mettre au travail en route vers le bureau et ne perdent donc plus leur temps dans les files. De quoi booster la productivité du personnel.


Si le travail vous a creusé l’estomac, allez donc déguster un bon petit pain dans le tout nouveau point de vente de la chaîne de boulangerie Paul à Louvain-la-Neuve. Mais évitez d’y commandez un sandwich à la viande de bœuf, car si l’UE veut atteindre ses objectifs climatiques, la consommation de viande de bœuf devra être réduite de moitié. Il paraît que le bétail représente 75% des émissions nocives liées à l’alimentation.


Pollution

Et ce n’est pas tout ! Même le nombre accru de livraisons alimentaires à domicile nuit à la qualité de l’air : tant les camions diesel, que les installations de réfrigération polluent l’atmosphère. D’où le projet de Sainsbury’s de tester des camions frigorifiques sans émissions nocives.


Apparemment les gaz d’échappement des mobylettes à pizzas n’ont pas été repris dans l’étude, bien que le secteur des livraisons de repas soit en plein mouvement. Cette semaine Takeaway, maison-mère de Thuisbezorgd.nl en Pizza.be, a cédé ses activités britanniques à Just Eat. Et le mois dernier, à l’inverse, Takeaway  a racheté les activités au Benelux de Just Eat. Tout cela semble un peu confus, non ? Quoi qu’il en soit, ce weekend nous tenterons de limiter nos émissions au minimum. A la semaine prochaine !