Règlement de compte entre Carrefour et Albert Heijn à Lokeren

Carrefour intente un procès contre Albert Heijn. En cause ? La résintallation  d'Albert Heijn à Lokeren à peine deux ans après la cession obligatoire de son point de vente dans la ville est-flandrienne.

 

Un comeback inattendu

C'est une histoire étonnate : lorsqu'Ahold et Delhaize ont annoncé leur intention de fusionner, le gendarme belge de la concurrence les a contraints à céder 13 magasins, dont celui d'Albert Heijn à Lokeren, qui à l'époque était le plus grand point de vente de la chaîne. Carrefour Belgium a repris le point de vente est-flandrien et l'a transformé en Market.

 

Or en août dernier Albert Heijn annonçait son retour dans la ville et l'ouverture d'un magasin situé à 200 m à peine de l'ancien point de vente. Bref, une concurrence inattendue pour le nouveau Carrefour Market, tout comme pour le Delhaize rénové non loin de là. Cette annonce n'a pas manqué de susciter l'étonnement et l'Autorité belge de la Concurrence a donc exigé des explications. Selon AH, ce comeback est parfaitement conforme aux accords conclus avec l'ABC. A l'époque aucune clause de non-concurrence n'avait en effet été convenue.

 

Mais Carrefour Belgium conteste cette explication et a donc intenté un procès contre Ahold Delhaize au tribunal de Bruxelles, écrit le journal De Tijd.