Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

Rémy Cointreau : forte croissance grâce à la demande accrue de cognac de luxe en Asie

Au premier semestre de son exercice décalé, le groupe français de spiritueux Rémy Cointreau a enregistré d’excellents résultats. Son cognac de luxe s’est particulièrement bien vendu, surtout en Chine, au Japon et à Singapour.

Le cognac de luxe très populaire

Au premier semestre de son exercice décalé (d’avril 2017 à septembre 2017) le fabricant de boissons Rémy Cointreau a réalisé un chiffre d’affaires de 544,4 millions d’euros, soit une hausse de 6% par rapport à l’an dernier. Le bénéfice opérationnel durant cette même période s’est établi à 134,1 millions d’euros, soit une croissance de 8,2%. Le bénéfice net en hausse de 17,9% a atteint 90,3 millions d’euros.


Une croissance que Rémy Cointreau doit avant tout à la demande accrue de bouteilles de cognac de luxe, qui en Asie se vendent à 50 euros ou plus. Les gros investissements du groupe dans le marketing et le réseau de distribution en Asie portent donc leurs fruits. On observe également une forte demande de cognac de luxe en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.


A noter que les ventes de liqueurs et autres alcools forts de l’assortiment de Rémy Cointreau sont en recul.  Selon le groupe ce déclin s’explique par la déconsolidation de la marque de liqueur très populaire Passoã, dont les activités ont été transférées chez le néerlandais Bols depuis décembre 2016.