Résultats décevants contraignent Delhaize à la fermeture de 146 magasins

Résultats décevants contraignent Delhaize à la fermeture de 146 magasins

« Nous sommes déçus par les résultats du quatrième trimestre aux Etats-Unis et en Belgique », avoue d’emblée Pierre-Olivier Beckers, administrateur délégué du Groupe Delhaize. Suite à ces mauvais  résultats le distributeur se voit contraint de fermer 146 magasins aux Etats-Unis et dans le sud-est de l’Europe, ce qui devrait  entraîner 5.000 licenciements.

Delhaize a enregistré un chiffre d’affaires de 21,1 milliards d’euros sur l’ensemble de l’exercice 2011, soit une hausse de 4,6% à taux de change identiques ou 1,3% à taux de change réels.  Au quatrième trimestre le chiffre d’affaires global a progressé de 7%, mais la cause de la déception est plus profonde : alors que la croissance organique s’élevait à 1 ,5% seulement, le chiffre d’affaires comparable chutait de 0,4%  aux Etats-Unis et de 1,5% en Belgique. Delhaize attribue ces mauvais résultats à la concurrence accrue et la situation macro-économique.


Delta Maxi, le sauveteur

Delta Maxi constitue quasiment le seul point lumineux dans ces chiffres médiocres. La chaîne serbe reprise au mois d’août dernier a réalisé à elle seule une croissance de revenus de 24,6% pour la région du sud-est de l’Europe. Dans cette région Delhaize s’estime très fier également  de la forte croissance réalisée en Roumanie et en Grèce par sa filiale Alfa Beta, qui obtient de bons résultats par rapport au reste du marché grec de la distribution lourdement touché.


Malgré tout dans le sud-est de l’Europe  20 magasins, dont les performances sont jugées décevantes, devront fermer leurs portes, ainsi que 126 supermarchés aux Etats-Unis. Malgré la fermeture de 113 magasins de l’enseigne américaine Food Lion, le Groupe Delhaize se replie principalement sur ce label aux Etats-Unis. La formule Bloom disparaîtra complètement et en dehors de Philadelphie les supermarchés Bottom Dollar Food seront convertis en Food Lions.


Echec pour la  Belgique

A noter que la Belgique elle non plus n’affiche pas de très bons résultats. Dans notre pays Delhaize enregistre pour l’ensemble de l’année  une croissance du chiffre d’affaires de 0,9%, ce qui sur base comparable équivaut à une croissance négative de -0,6%. Pour le quatrième trimestre (+0,9%) le Groupe Delhaize doit son salut aux 16 nouveaux magasins de l’enseigne, étant donné que le chiffre d’affaires des magasins existant depuis plus d’un an a baissé de 1,5%.


« Les consommateurs continuent à opter pour des produits moins chers, comme le prouve la progression de notre marque premier prix ‘365’ et la croissance de revenus  de Red Market. En moyenne le nombre d’articles achetés par visite continue à baisser » observe Delhaize.

 

450 nouveaux magasins d’ici 3 ans

Le Groupe Delhaize a clôturé 2011 avec un réseau de vente de 3.408 magasins, soit 608 magasins supplémentaires par rapport à 2010. Pour l’avenir le groupe confirme son objectif d’une croissance de son revenu annuel de 5 à 7 % d’ici 2014, ainsi que l’ouverture de 450 nouveaux magasins « sur les marchés à forte croissance » dans les trois années à venir.


Tout ceci s’inscrit dans le cadre du New Game Plan et sera largement financé selon Delhaize par le plan d’économie de coût de 500 millions d’euros bruts annuellement ; pronostic d’épargne que le distributeur alimentaire belge pense même dépasser fin 2012.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

AB InBev : 70 emplois supprimés au siège principal de Louvain

12/12/2017

Suite à la décision de déménager son service mondial d’achats vers la Suisse, où était déjà basé le service d’achats de SABMiller, le brasseur AB InBev supprimera 70 emplois au siège principal de Louvain.

Back to top