Résultats semestriels décevants pour Colruyt

Résultats semestriels décevants pour Colruyt

Pour la période avril-septembre Colruyt affiche un bénéfice de 158,7 millions d’euros, soit 7,6% de moins par rapport à l’année dernière. Avec ces chiffres semestriels et malgré la croissance du chiffre d’affaires de 7,7% (5,9% pour les magasins Colruyt mêmes, 14,2% pour Okay et Bio-Planet), la croissance continue du bénéfice depuis 1980 semble révolue.

 

Le chiffre d’affaires continue à progresser

Le chiffre d’affaires par contre continue à augmenter et s’élève aujourd’hui à 3,828 milliards d’euros : suite à la crise économique actuelle, de plus de plus de consommateurs optent pour les produits les moins chers,  le ‘core business’ de Colruyt. Le fait que le bénéfice baisse malgré tout, s’explique, selon le distributeur de Hal, par l’inflation des coûts.


Un hard discounter ne peut quasiment pas répercuter la hausse des prix des matières premières sur le consommateur et Colruyt ne semble pas pour l’instant disposer des armes nécessaires pour diminuer les coûts. Colruyt étant connu principalement comme chaîne de supermarchés à bas coûts, ceci laisse donc très peu de marge. Le bénéfice de l’entreprise a chuté de 6,5% à 228,6 millions d’euros et le bénéfice net de 7,6% à 158,7 millions d’euros. La marge opérationnelle a donc baissé également, mais les analystes considèrent malgré tout Colruyt comme l’une des chaînes de supermarchés les plus rentables de notre pays, voire même de l’Europe.

Troisième déception consécutive

Nouvelle désillusion donc pour les investisseurs de Colruyt, la troisième déjà cette année. En juillet le discounter pour la toute première fois n’avait pas réussi à atteindre ses objectifs et avait déçu les attentes des analystes. Ensuite en septembre un pronostic prudent annonçant un bénéfice net pour 2011-2012 stable tout au plus.


Et voilà maintenant l’annonce d’ une baisse du bénéfice, ce qui met Colruyt devant un sérieux défi quant au pronostic annuel : « Notre objectif pour l'année comptable 2011-2012 est de réaliser un bénéfice net consolidé qui approche celui de l'année dernière, ce qui dans le climat économique actuel est un véritable défi », comme l’a précisé Jef Colruyt, CEO du groupe.


 

Toutefois de nombreux investisseurs ont interprété cette annonce comme un avertissement sur les bénéfices déguisé, d’où une  baisse de l’action Colruyt ce mardi de 5%.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure


Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Tesco déploie la livraison le jour même dans tout le Royaume-Uni

25/07/2017

La chaîne de supermarchés britannique Tesco a étendu son service online et proposera désormais la livraison le jour même dans quasi tout le Royaume-Uni. De quoi concurrencer son rival Amazon Fresh.

Le groupe de supermarchés Mestdagh réduit ses pertes

25/07/2017

En 2016 le groupe de supermarchés Mestdagh a subi une perte de quelques millions d’euros, mais est néanmoins parvenu à réduire sa perte par rapport à l’année précédente, et ce grâce aux excellentes performances des magasins franchisés.

Hema veut contrer le supermarché Hema d’Alibaba

24/07/2017

L’enseigne néerlandaise Hema examine la possibilité d’entreprendre des démarches contre la chaîne de supermarchés du même nom qu’Alibaba exploite en Chine et qui compte déjà treize points de vente.

Du changement à la direction de Savencia Benelux

24/07/2017

Le directeur général Toni Di Renzo quitte Savencia pour fonder sa propre entreprise.  Nicolas Gruener lui succède.

Delhaize poursuit son expansion

24/07/2017

Cette année, la chaîne de supermarchés a déjà ouvert 13 magasins et prévoit d’en ouvrir encore 16 autres au cours de la seconde partie de l’année.  De plus, 120 magasins seront rénovés cette année.

AB InBev acquiert un producteur de boissons énergétiques

24/07/2017

AB InBev a repris Hiball, un producteur de boissons énergétiques.  Hiball est un petit joueur sur le marché des boissons énergétiques biologiques.  D’autre part, l’entreprise possède encore sa propre marque d’eaux pétillantes et de soda.

Back to top