Résultats semestriels décevants pour Colruyt

Résultats semestriels décevants pour Colruyt

Pour la période avril-septembre Colruyt affiche un bénéfice de 158,7 millions d’euros, soit 7,6% de moins par rapport à l’année dernière. Avec ces chiffres semestriels et malgré la croissance du chiffre d’affaires de 7,7% (5,9% pour les magasins Colruyt mêmes, 14,2% pour Okay et Bio-Planet), la croissance continue du bénéfice depuis 1980 semble révolue.

 

Le chiffre d’affaires continue à progresser

Le chiffre d’affaires par contre continue à augmenter et s’élève aujourd’hui à 3,828 milliards d’euros : suite à la crise économique actuelle, de plus de plus de consommateurs optent pour les produits les moins chers,  le ‘core business’ de Colruyt. Le fait que le bénéfice baisse malgré tout, s’explique, selon le distributeur de Hal, par l’inflation des coûts.


Un hard discounter ne peut quasiment pas répercuter la hausse des prix des matières premières sur le consommateur et Colruyt ne semble pas pour l’instant disposer des armes nécessaires pour diminuer les coûts. Colruyt étant connu principalement comme chaîne de supermarchés à bas coûts, ceci laisse donc très peu de marge. Le bénéfice de l’entreprise a chuté de 6,5% à 228,6 millions d’euros et le bénéfice net de 7,6% à 158,7 millions d’euros. La marge opérationnelle a donc baissé également, mais les analystes considèrent malgré tout Colruyt comme l’une des chaînes de supermarchés les plus rentables de notre pays, voire même de l’Europe.

Troisième déception consécutive

Nouvelle désillusion donc pour les investisseurs de Colruyt, la troisième déjà cette année. En juillet le discounter pour la toute première fois n’avait pas réussi à atteindre ses objectifs et avait déçu les attentes des analystes. Ensuite en septembre un pronostic prudent annonçant un bénéfice net pour 2011-2012 stable tout au plus.


Et voilà maintenant l’annonce d’ une baisse du bénéfice, ce qui met Colruyt devant un sérieux défi quant au pronostic annuel : « Notre objectif pour l'année comptable 2011-2012 est de réaliser un bénéfice net consolidé qui approche celui de l'année dernière, ce qui dans le climat économique actuel est un véritable défi », comme l’a précisé Jef Colruyt, CEO du groupe.


 

Toutefois de nombreux investisseurs ont interprété cette annonce comme un avertissement sur les bénéfices déguisé, d’où une  baisse de l’action Colruyt ce mardi de 5%.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure


Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : A la pêche aux moules

26/05/2017

Même une journée de pont ensoleillée n’empêchera pas RetailDetail Food de vous servir votre résumé hebdomadaire de l’actualité FMCG. Un Filet Pur à savourer tranquillement sur une terrasse de café avec un bon cocktail ou mocktail bien frais.

« Forte croissance pour le hard discount sur le marché bio »

26/05/2017

Comme chaque année, les organisations sectorielles représentant l’agriculture biologique en Belgique organisent la Semaine bio début juin. Nous nous sommes entretenus avec Marijke Van Ranst de Bioforum. 

Jumbo lance son nouveau concept ‘Foodmarkt City by Jumbo’

24/05/2017

Ce mardi Jumbo a ouvert le premier ‘Foodmarkt City by Jumbo’, qui allie les idées de Jumbo et de la chaîne de restauration La Place. Le supermarché propose donc bon nombre de solutions de repas.

Le magasin Tecno à Mol Rauw transformé en Carrefour Express

24/05/2017

Le magasin Tecno à Mol-Rauw a rouvert ses portes hier sous l’enseigne Carrefour Express. Cette conversion s’inscrit dans le cadre d’un accord entre Tecno et Carrefour concernant la reprise de neuf magasins de la chaîne de proximité par Carrefour.

Lidl ouvre un beachclub à Middelkerke

23/05/2017

Durant quatre jours Lidl fera goûter l’été aux consommateurs dans un pop-up store à la plage. D’autre part le discounter se lance sur Instagram.

Lidl lance un webshop en Chine

22/05/2017

La chaîne de supermarchés allemande Lidl a lancé son propre webshop en Chine. Comme bon nombre d’entreprises occidentales, elle a opté pour Tmall Global, la plateforme en ligne de l’entreprise chinoise Alibaba.

Back to top