Remaniement révélateur du Conseil d'administration de Carrefour

Remaniement révélateur du Conseil d'administration de Carrefour

A peine un an après l'arrivée du PDG Alexandre Bompard le conseil d'administration de Carrefour a été profondément remanié. A noter que trois des quatre nouveaux administrateurs indépendants ont gagné leurs galons dans le secteur digital.

Quatre nouveaux venus

Si l'assemblée générale des actionnaires du 15 juin prochain donne son feu vert - ce qui généralement est une formalité - Amélie Oudéa-Castéra, Aurore Domont, Stéphane Israël et Stéphane Courbit siègeront au conseil d'administration de Carrefour.

 

Même si leurs noms nous sont inconnus, "leur expérience et leurs profils diversifiés, et en particulier leurs compétences digitales et entrepreneuriales, seront des atouts précieux  pour accompagner la mise en œuvre du plan de transformation du Groupe, Carrefour 2022", explique Bompard, ex PDG de la Fnac. Rien d'étonnant donc à ce que la digitalisation soit l'une des priorités du nouveau patron.

 

Amélie Oudéa-Castéra a notamment fait ses preuves en tant que directrice du marketing et du digital chez l'assureur AXA, Aurore Domont est présidente de FigaroMédias et spécialiste en communication omnicanal et transformation digitale, tandis que Courbit est président d'une entreprise internet audiovisuelle. Le quatrième nouveau venu, Stéphane Israel, vient du secteur de l'aviation (Arianespace) et a été pendant deux ans Directeur de cabinet du Ministre du Redressement Productif dans le précédent gouvernement.

 

Les quatre nouveaux venus remplacent Diane Labruyère-Cuilleret, Georges Ralli, Bertrand de Montesquiou et Anne-Claire Taittinger. Le mandat des cinq autres administrateurs - Patricia Moulin Lemoine, Mathilde Lemoine, Philippe Houzé, Nicolas Bazire et Alexandre Bompard lui-même - a été prolongé.