Remaniements à la direction d’Albert Heijn | RetailDetail

Remaniements à la direction d’Albert Heijn

Remaniements à la direction d’Albert Heijn

La chaîne de supermarchés Albert Heijn a apporté quelques modifications au sein de sa direction. Adriaan Thierry quitte l’entreprise et quelques autres directeurs se sont vu attribuer de nouvelles responsabilités.

Plusieurs glissements

Marit van Egmond est nommée executive vice president Merchandising & Sourcing et devient ainsi la responsable du département des produits frais et des produits non-périssables au sein de la direction. Dès lors, la fonction d’Erik-Jan Mares, qui était directeur des produits non-périssables, est supprimée. Cela fait quelques semaines déjà qu’il travaille à la fusion entre Ahold et Delhaize.

 

Quant à Saskia Egas Reparaz, elle a été désignée comme senior vice president Marketing & Format. Elle était précédemment aux commandes de AH to go. Sa nouvelle fonction chevauche celle du directeur Omnichannel Marketing & Format, Adriaan Thierry, qui pour cette raison quitte l’entreprise. Les activités online ont été détachées du Marketing & Format : en tant que genernal manager d’Albert Heijn online, Selma Postma rapportera dorénavant directement à Wouter Kolk.

 

Eloignement de l’omnichannel ?

Ce qui frappe dans ce changement de structure, c’est la dissociation du online d’un côté et du Marketing & Format de l’autre, ce qui, à première vue, semble être un éloignement de la stratégie omnichannel qu’Albert Heijn avait annoncée précédemment. Interrogée à ce sujet, la porte-parole Els Van Dijk réagit en précisant que le changement de structure de l’organisation n’affecte nullement l’omnichannel. Au contraire, l’importance du online et les ambitions d’AH dans le domaine online expliqueraient pourquoi Selma Postma va rapporter en direct à Wouter Kolk. De plus, Postma rend compte également à Hanneke Faber, qui s’occupe du online dans le comité de direction d’Ahold.

 

En d’autres termes, Ahold ne crée donc pas de silo online puisque, selon l'entreprise, il est toujours question d’une collaboration intégrale entre l'online et le Marketing & Format. L'ensemble du management travaille sur base du calendrier retail où sont fixés les accords concernant les activités d’Albert Heijn pour ces prochains mois. Des ajustements sont encore possibles, précise Van Dijk.  Mais la question est de savoir si Albert Heijn avec ces glissements n'est pas en train de trier au préalable en vue de la fusion de l'organisation avec Delhaize.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur : Un estomac rempli d’angoisses

15/06/2018

Au menu de ce résumé hebdomadaire de RetailDetail Food : qui est le vrai patron de Carrefour Belgium, pourquoi manger sain n’est pas si sain que ça, pourquoi l’alcool nous remonte le moral et que manigance Jumbo. Bon appétit !

Alter’Native Food: A place apart at the upcoming SIAL Paris !

14/06/2018

(Advertorial) From 21st to 25th of October, Paris will be the world's food capital. 7,200 French and international exhibitors will be presenting their innovations among 21 exhibitions sectors.

Démission de Johnny Thijs en tant que président de Spadel

14/06/2018

Johnny Thijs  renonce à sa fonction de président de Spadel, producteur d’eau minérale. Son mandat devait se prolonger jusqu’en 2020, mais l’ancien patron de la poste a décidé d’y mettre fin pour des raisons personnelles, rapporte le journal De Tijd.

L’app anti-gaspillage ‘Too Good To Go’ en route vers la Wallonie

14/06/2018

Depuis son lancement en Belgique en mars dernier, 50.000 compatriotes utilisent déjà l’app ‘Too Good To Go’ contre le gaspillage alimentaire. Actuellement l’initiative se concentre surtout en Flandre, mais d’ici peu elle s’étendra vers la Wallonie.

Jumbo fonde une société belge

13/06/2018

Visiblement la chaîne de supermarchés néerlandaise Jumbo prépare bel et bien son entrée en Belgique : récemment le retailer a fondé la SPRL Jumbo Belgique à Anvers.

Désaccord concernant les prépensions chez Carrefour

13/06/2018

Le protocole d’accord conclu lundi soir entre les syndicats et la direction de Carrefour Belgium prévoit notamment la prépension pour les travailleurs âgés de 56 ans et plus. Cette proposition ne fait pas l'unanimité et alimente les débats.