Remaniements à la direction d’Albert Heijn | RetailDetail

Remaniements à la direction d’Albert Heijn

Remaniements à la direction d’Albert Heijn

La chaîne de supermarchés Albert Heijn a apporté quelques modifications au sein de sa direction. Adriaan Thierry quitte l’entreprise et quelques autres directeurs se sont vu attribuer de nouvelles responsabilités.

Plusieurs glissements

Marit van Egmond est nommée executive vice president Merchandising & Sourcing et devient ainsi la responsable du département des produits frais et des produits non-périssables au sein de la direction. Dès lors, la fonction d’Erik-Jan Mares, qui était directeur des produits non-périssables, est supprimée. Cela fait quelques semaines déjà qu’il travaille à la fusion entre Ahold et Delhaize.

 

Quant à Saskia Egas Reparaz, elle a été désignée comme senior vice president Marketing & Format. Elle était précédemment aux commandes de AH to go. Sa nouvelle fonction chevauche celle du directeur Omnichannel Marketing & Format, Adriaan Thierry, qui pour cette raison quitte l’entreprise. Les activités online ont été détachées du Marketing & Format : en tant que genernal manager d’Albert Heijn online, Selma Postma rapportera dorénavant directement à Wouter Kolk.

 

Eloignement de l’omnichannel ?

Ce qui frappe dans ce changement de structure, c’est la dissociation du online d’un côté et du Marketing & Format de l’autre, ce qui, à première vue, semble être un éloignement de la stratégie omnichannel qu’Albert Heijn avait annoncée précédemment. Interrogée à ce sujet, la porte-parole Els Van Dijk réagit en précisant que le changement de structure de l’organisation n’affecte nullement l’omnichannel. Au contraire, l’importance du online et les ambitions d’AH dans le domaine online expliqueraient pourquoi Selma Postma va rapporter en direct à Wouter Kolk. De plus, Postma rend compte également à Hanneke Faber, qui s’occupe du online dans le comité de direction d’Ahold.

 

En d’autres termes, Ahold ne crée donc pas de silo online puisque, selon l'entreprise, il est toujours question d’une collaboration intégrale entre l'online et le Marketing & Format. L'ensemble du management travaille sur base du calendrier retail où sont fixés les accords concernant les activités d’Albert Heijn pour ces prochains mois. Des ajustements sont encore possibles, précise Van Dijk.  Mais la question est de savoir si Albert Heijn avec ces glissements n'est pas en train de trier au préalable en vue de la fusion de l'organisation avec Delhaize.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


HelloFresh augmente ses investissements au détriment du bénéfice

14/08/2018

Malgré la promesse d'un bénéfice pour la fin de l'année, le livreur de box repas HelloFresh opte finalement pour de nouveaux investissements. Après un solide 2ème trimestre, l'entreprise mise sur la croissance aux Etats-Unis.

Le shopping sans caisse également disponible chez OKay

13/08/2018

Après les magasins Spar de Colruyt Group, l'enseigne OKay (Compact) adopte à son tour le shopping sans caisse. Avec l'app ‘Scan. Pay. Go.’ les clients n'ont plus besoin de faire la file à la caisse.

AB InBev veut enivrer l'Afrique

09/08/2018

Pour AB InBev l'Afrique est le marché de l'avenir. Le brasseur nourrit de hautes ambitions sur le continent : la prospérité et la population, qui de plus en plus appricie la bière, y augmentent rapidement.

Lidl met des voitures à disposition des shoppers

08/08/2018

"Votre propre voiture pour faire vos courses", voilà comment Lidl présente son nouveau service d'autopartage sur les parkings de ses supermarchés. Pour ce projet le discounter collabore avec Mazda Carsharing.

Ahold Delhaize : CA en baisse, bénéfice en hausse

08/08/2018

Alors qu'aux USA le CA d'Ahold Delhaize est sous pression, Delhaize Belgique confirme la tendance positive déjà perceptible au 1er trimestre, grâce aux 'légumes magiques'. Sur le plan online le groupe est sur la bonne voie.

Chez Walmart des robots préparent les commandes

07/08/2018

Le géant américain de la grande distribution Walmart teste des robots capables de préparer les commandes en ligne : ils collectent les produits secs, réfrigérés et surgelés dans l'entrepôt, tandis que le personnel se charge de choisir les produits frais.