Reprise du pôle alimentaire de Reckitt Benckiser : Unilever évincé

Reprise du pôle alimentaire de Reckitt Benckiser : Unilever évincé

L’américain McCormick & Co a racheté la division alimentaire du britannique Reckitt Benckiser pour un montant de 4,2 milliards de dollars (3,6 milliards d’euros) et évince ainsi le groupe Unilever qui lui aussi était en lice.

Sauces épicées

Grâce à cette acquisition, McCormick & Co, principalement actif dans le secteur des épices, souhaite élargir son champ d’action dans le domaine des sauces. Le groupe est convaincu du potentiel des sauces épicées qui font partie de la reprise. L’an dernier le groupe américain avait déjà tenté de racheter Premier Foods, propriétaire de marques telles qu’Oxo, mais son offre avait été refusée.


Cette reprise donnera naissance à une entreprise réalisant un chiffre d’affaires d’environ 5 milliards de dollars (4,3 milliards d’euros). L’an dernier le pôle alimentaire de Reckitt Benckiser a enregistré un chiffre d’affaires de 411 millions de livres (465 millions d’euros). McCormick s’attend à économiser jusqu’à 50 millions de dollars (43,3 millions d’euros) grâce aux synergies.


En début de semaine on apprenait qu'Unilever figurait également parmi les candidats-repreneurs, mais la multinationale anglo-néerlandaise se voit donc évincée. Cette tentative de reprise visait à satisfaire certains actionnaires du groupe préférant générer des bénéfices à court terme.