Sécurité renforcée chez Delhaize après l’attaque à l’acide

Sécurité renforcée chez Delhaize après l’attaque à l’acide

Après l’attaque à l’acide commise vendredi dans une filiale de Delhaize à Anvers, le distributeur confirme que tous ses magasins seront ouverts samedi et que des mesures de sécurité supplémentaires ont été prises dans tous les points de vente.

La victime n’est plus en danger de mort

Début décembre Delhaize et l’agence de presse Belga ont reçu des e-mails (photo) dans lesquels un homme menaçait d’attaquer à l’acide des clients de l’enseigne. « Nous avons immédiatement contacté la police et le parquet, qui ont aussitôt ouvert une enquête », indique le porte-parole Roel Dekelver.


De nombreuses concertations ont eu lieu avec pour priorité la sécurité du personnel et des clients. « Sur base des événements d’aujourd’hui, nous prenons des mesures de sécurité supplémentaires pour tous nos clients et magasins. »


Le parquet de Bruxelles reste très discret quant à l’enquête, mais a néanmoins diffusé vendredi soir une photo d’un suspect - un homme de race blanche, de 40 à 45 ans – après que l’auteur des mails de menace ait revendiqué l’attaque. Pour l’heure l’agresseur n’a toujours pas été arrêté et on ignore encore quels étaient ses motifs.  


Lors de l’attaque une femme de ménage de 52 ans de Westerloo , travaillant pour un sous-traitant de Delhaize, a été grièvement brûlée. Entretemps la victime n’est plus en danger de mort, apprenait-on au journal télévisé de la VRT.


Tous les points de vente ouverts

Delhaize a fait savoir que tous ses magasins seraient ouverts samedi et que des mesures de sécurité supplémentaires avaient été prises. Pour ce faire Delhaize a fait appel à de nombreux agents de surveillance externe et travaille en étroite collaboration avec la police locale.


Le distributeur a également activé des procédures de sécurité internes, mais ne peut ou ne veut donner aucune information supplémentaire à ce sujet. Delhaize continue d’évaluer la situation au jour le jour.

 

Tags: