SABMiller: légère croissance grâce à l’Afrique et l’Amérique Latine

SABMiller: légère croissance grâce à l’Afrique et l’Amérique Latine

SABMiller, le géant brassicole anglais/sud-africain convoité par AB InBev, a clôturé son deuxième trimestre avec une modeste croissance, alors qu'au trimestre précédent les ventes de bière affichaient une baisse.

 

Une croissance d’un petit pour cent

De juillet à septembre, SABMiller, le numéro deux mondial sur le marché de la bière (après AB InBev) a vu ses ventes de bière augmenter de un pour cent par rapport à la même période de l’année dernière.  Et ce grâce à l’Afrique et l’Amérique Latine qui, ensemble, sont responsables de plus de la moitié du chiffre d’affaires du groupe.  La vente en Amérique du Nord a décliné de 2% à cause d’une baisse de la demande des bières Coors Light et Miller High Life.

 

Cette légère croissance d’un pour cent est peut-être nettement moins importante que les +4% prévus par les analystes, il s’agit quand même d’une amélioration par rapport au trimestre précédent durant lequel les ventes de SABMiller avaient enregistré une baisse de 1%.

 
Offre initiale de 40 livres sterling/action ?

Le trading update de SABMiller est arrivé plus vite que prévu.  Selon ses dires, l’entreprise a fait cela au regard des négociations de reprises en cours, même si le management n’a rien voulu dire de plus.

 

Ce matin, le cours de l’action de SABMiller a baissé de près de 2,5% suite à l’article paru dans The New York Post qui explique que le président Jan du Plessis serait tenté de freiner la reprise par AB InBev.  Mais il pourrait également s’agir d’une stratégie de négociation …

 

Selon les médias britanniques, le dirigeant d’AB InBev, Carlos Brito, aurait émis une première offre de 40 livres sterling par action (ce qui ferait un total de 87,5 milliards d’euros), mais cette offre aurait été balayée d’un revers de manche.  AB InBev a encore une semaine pour émettre une offre sur son plus proche concurrent.  Chez la plupart des analystes de la City londonienne, il existerait un consensus estimant la valeur de l’action SABMiller aux alentours de 45 livres sterling, ce qui correspond à un montant total de 98,5 milliards d’euros.  On devrait en savoir davantage d’ici le 14 octobre.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


La glace italienne, leader du marché en Europe

11/08/2017

Qui dit cuisine italienne pense inévitablement aux pâtes et aux pizzas, mais les Italiens jouissent également d’une solide réputation pour leurs glaces. Au niveau de la producton ils sont leader du marché européen. 

Le personnel du magasin Albert Heijn à Anvers malade d’inquiétude

11/08/2017

La moitié du personnel du supermarché Albert Heijn à la Groenplaats à Anvers est malade ou absent en raison de l’inquiétude qui règne concernant l’avenir du magasin. Celui-ci doit être cédé suite à la fusion, mais il ne trouve pas acquéreur.

Oprah Winfrey s’associe à Kraft Heinz

10/08/2017

La star américaine de la télé Oprah Winfrey, en collaboration avec Kraft Heinz, a développé une gamme de « potages et plats sains et nourrissants ». Ces produits doivent permettre au groupe de stimuler la croissance du chiffre d’affaires.

« Un seul magasin anversois bloque la fusion Albert Heijn-Delhaize en Belgique »

10/08/2017

La fusion d’Albert Heijn et Delhaize en Belgique n’est toujours pas accomplie. En cause : un seul magasin anversois, que le groupe ne parvient pas à vendre, écrit le journal De Standaard. Et ce un an après la finalisation de la fusion au niveau du groupe.

La Belgique toujours à la peine au sein du groupe Ahold Delhaize

09/08/2017

L’entreprise de supermarchés Ahold Delhaize a réalisé un solide deuxième trimestre et pense même pouvoir économiser davantage que prévu grâce à la fusion. Par contre au sein du groupe la Belgique reste à la traîne.

Une erreur à l’origine de super réductions sur le webshop de Carrefour

08/08/2017

La semaine derrière une erreur s’est produite sur le webshop de Carrefour, entraînant le doublement des réductions. Carrefour accordera néanmoins la plupart des réductions aux nombreux clients qui s’étaient précipités pour profiter de l’aubaine.

Back to top