Sainsbury’s maintient le cap sur la croissance | RetailDetail

Sainsbury’s maintient le cap sur la croissance

Sainsbury’s maintient le cap sur la croissance

Le bénéfice avant impôt de la chaîne de supermarchés britannique Sainsbury’s pour l’ensemble de son année comptable (se terminant le 16 mars) a diminué de 1,4% à 788 millions de livres (935 millions d’euros), alors que le chiffre d’affaires annuel total a augmenté de 4,6% à 25,6 milliards de livres (30,4 milliards d’euros). Le chiffre d’affaires comparable progresse de 1,8% et le bénéfice net est en hausse de 2,7%.

Moins de coûts, davantage de bénéfices

Selon Sainsbury’s le bénéfice avant impôt en baisse s’explique par des bénéfices immobiliers inférieurs et une augmentation d’autres coûts non-récurrents. Par contre le core business se porte bien avec un bénéfice opérationnel en progression cette année de 5,2%. Le bénéfice net s’établit à 614 millions de livres (730 millions d’euros) : pour la huitième fois consécutive Sainsbury’s  est parvenu à augmenter son bénéfice net.


Autre facteur qui a contribué à la bonne santé de l’entreprise est l’épargne opérationnelle de 100 millions de livres (120 millions d’euros). La part de marché du retailer a atteint son plus haut niveau depuis dix ans, soit 16,8%, contre 16,6% l’année d’avant, selon Kantar.


Croissance record du chiffre d’affaires à base comparable

Depuis 33 trimestres consécutifs Sainsbury’s a réussi à réaliser une croissance du chiffre d’affaires à base comparable : un nouveau record pour la chaîne. Une croissance comparable décevante de 0,9% lors du troisième trimestre – y compris la période cruciale  de Noël – a été compensée par le quatrième trimestre avec la croissance comparable la plus élevée (3,6%) enregistrée cette année.


Sur l’ensemble de l’année, le chiffre d’affaires comparable a progressé de 1,8%, une croissance légèrement inférieure à celle de 2012 avec 2,1%. Pour l’année comptable actuelle, se terminant en mars 2014, Sainsbury’s se montre plus prudent, avec une croissance du chiffre d’affaires à base comparable de 1 à 1,5% , « le reflet d’un climat économique difficile », précise le retailer dans son rapport provisoire.


Moteurs de croissance : petits supermarchés et ventes en ligne

« L’attention que nous accordons à inciter nos clients à vivre mieux pour moins cher, entraîne une croissance appréciable du chiffre d’affaires et du bénéfice », explique le CEO Justin King, faisant référence à la qualité des marques maison et des services tels que Brand Match.

 

Les petits supermarchés représentent un moteur de croissance important :  Sainsbury’s y obtient de meilleur résultat que la moyenne du marché avec une croissance de 17% à 1,5 milliard de livres (1,8 milliard d’euros). Autre vecteur de croissance : les ventes en ligne qui atteignent  un chiffre d’affaires de près d’ un milliard de livres (1,1 milliard d’euros). Comparé à l’année d’avant, les ventes online de l’enseigne ont progressé de 20%.


Propriétaire à 100% de Sainsbury’s Bank

La chaîne Sainsbury’s a également annoncé qu’elle deviendra propriétaire à 100% de ses activités bancaires, après le rachat des actions de Lloyds Banking Group, qui détient 50% des actions. Sainsbury’s estime que ce deal, dont le coût est évalué à 248 millions de livres (300 millions d’euros), génèrera des revenus et renforcera la fidélité des clients.


« Pour Sainsbury’s c’est une transaction passionnante, qui permettra d’offrir d’importants avantages à nos actionnaires, clients et collègues » , commente King. « Nous nous attendons à ce que Sainsbury’s Bank constitue une importante source de bénéfice et de croissance pour continuer à développer les points forts de notre core business. »

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Par ici les friandises !

18/05/2018

Comment Colruyt parvient à rester si bon marché, que manigance Albert Heijn dans son rayon frais, pourquoi Delhaize mise sur le sans gluten et quelle est cette folle ambiance chez Aldi? Réponse dans le résumé hebdomadaire de RetailDetail Food.

Holland & Barrett envisage l’ouverture de magasins végans

17/05/2018

La chaîne britannique Holland & Barrett (anciennement Essenza au Benelux), spécialisée dans les produits de santé, projette l’ouverture de magasins entièrement végans. Une tendance que doit suivre l’enseigne, estime le CEO Peter Aldis.

Analyse : Six raisons pour lesquelles les grandes marques sont sous pression

17/05/2018

Les marques mondiales subissent de plus en plus la concurrence de petits acteurs locaux. Selon certains observateurs, l’âge d’or des marques est révolu. Une conclusion un peu prématurée peut-être, mais quelques tendances s’ébauchent néanmoins.

Coca-Cola reste la marque mondiale favorite, tandis que les marques locales gagnent du terrain

17/05/2018

Coca-Cola, Colgate et Maggi sont les marques FMCG les plus populaires au monde, selon le dernier rapport de Kantar Worldpanel. Néanmoins les marques locales grignotent des parts de marché aux grands acteurs.

« Dans la catégorie des snacks la consommation est élastique » (Yannick Engelen, Mondelez)

17/05/2018

Dans les catégories impulsives comme les snacks ce ne sont pas tant les promotions qui assurent une croissance durable, mais plutôt une approche trade marketing judicieuse où fabricants et retailers se fixent les bonnes priorités, estime Mondelez.

Réduction supplémentaire chez Whole Foods pour les membres d’Amazon Prime

17/05/2018

Désormais les membres Amazon Prime bénéficient d’une réduction de 10% sur de nombreux produits chez Whole Foods, la chaîne de supermarchés rachetée l’an dernier par l’e-tailer américain. Les experts voient dans ce rapprochement une double stratégie.