Sainsbury’s supprime 800 emplois supplémentaires

Sainsbury’s supprime 800 emplois supplémentaires

Après avoir déjà supprimé 500 emplois administratifs en début d’année, le n° 3 des supermarchés britanniques Sainsbury’s va éliminer 800 jobs de plus parmi le personnel de magasin. La rude guerre des prix outre-Manche fait de plus en plus de victimes.

1.300 jobs supprimés depuis le début de l’année

La féroce guerre des prix, que se livrent actuellement les supermarchés britanniques classiques et dont les discounters (allemands) surtout sortent vainqueurs , n’est pas sans conséquences. Sainsbury’s, la troisième plus grande chaîne de supermarchés britannique, après Tesco et Asda, va supprimer 800 jobs parmi le personnel de magasin. Cette mesure doit permettre « de mieux répondre aux nouveaux besoins des clients », indique l’enseigne.


Ces 800 jobs s’ajoutent aux 500 emplois administratifs déjà rayés en début d’année. Ces licenciements s’inscrivent dans un vaste plan de restructuration, en vue d’économiser environ un demi-milliard de livres sterling (environ 700 millions d’euros) dans les trois prochaines années. Sainsbury’s compte consacrer ce budget «  à de futurs investissements dans les domaines qui importent réellement pour le consommateur, notamment le service, les prix et la qualité. »


Récemment le leader du marché Tesco a lui aussi annoncé des milliers de licenciements, suite à une perte record de 6,38 milliards de livres sterling (9 milliards d’euros) au cours de son exercice précédent (clos le 28 février). A titre comparatif : durant l’exercice 2013-2014 le numéro un avait réalisé un bénéfice avant impôts de 2,26 milliards de livres (3,2 milliards d’euros).

 

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Images hallucinantes ? Une seule adresse !

15/12/2017

Jef Colruyt est un modèle de sérénité imperturbable et le jambon pata negra est le bitcoin de la charcuterie. Deux conclusions instructives parmi d’autres, à découvrir dans votre rubrique FMCG hebdomadaire, assaisonnée par RetailDetail Food !

RetailDetail Food #26 staat online

15/12/2017

Les représentants commerciaux sont-ils encore les bienvenus chez les retailers ? Le point sur cette question, avec des réponses très divergentes,  dans ce 26ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé pour les exploitants de supermarchés.

Amazon lance ses marques de distributeur en Europe

14/12/2017

A l’heure où Amazon Prime s’invite dans de plus en plus de pays européen, Amazon débarque avec ses propres marques FMCG.  Ces dernières semaines, le supermarché en ligne a lancé de nouveaux produits sous label privé en Europe et ce n’est pas terminé.

Analyse : Comment Colruyt Group s’arme-t-il  contre une éventuelle guerre des prix ?

14/12/2017

Malgré des marges en baisse, Colruyt ne renoncera pas à sa garantie du meilleur prix : afin de financer une éventuelle guerre des prix le retailer mise sur l’automatisation, le gain de productivité et des magasins de format un peu plus réduit.

Carrefour continue de perdre des parts de marché en France

13/12/2017

Alexandre Bompard, CEO de Carrefour, est confronté à un énorme défi. C’est ce que confirment une fois de plus les derniers chiffres de Kantar Worldpanel, selon lesquels le groupe serait le plus grand perdant en termes de parts de marché en France.

Metro : après la scission les Pays-Bas et la Belgique restent les maillons faibles

13/12/2017

Un an après s’être séparé de ses activités non-food, le groupe alimentaire allemand Metro dit avoir posé de solides bases pour une future croissance. Néanmoins le Benelux continue de freiner cette croissance.

Back to top