Sligro essuie une lourde perte

Sligro essuie une lourde perte
Shutterstock.com

Sligro Food Group n’a pas seulement vu son chiffre d’affaires s’effondrer sous l’effet de la crise sanitaire : la société néerlandaise a également essuyé une perte nette de 70 millions d’euros.

 

Impact majeur

« La pandémie et les mesures imposées par les gouvernements pour l’endiguer ont gravement affecté nos clients. L’industrie hôtelière, les clubs sportifs, les stades, les loisirs d’un jour, la restauration en entreprise et les événements ont tous été lourdement impactés », a expliqué le CEO Koen Slippens.

 

Il en a résulté une perte nette de 70 millions d’euros. Celle-ci inclut une dépréciation exceptionnelle actée sur la branche belge au milieu de l’année dernière. Si l’on fait abstraction de cette réduction de valeur, la perte nette atteint 14 millions d’euros.

 

Sligro voit la reprise s’amorcer au second semestre, du moins si la campagne de vaccination se passe bien. La société est convaincue du fait que les consommateurs retrouveront rapidement le chemin des restaurants, des parcs d’attractions et des théâtres. « C’est du moins ce que nous avons déjà observé au moindre assouplissement des mesures en 2020 », justifie le CEO.

 

Nombreux facteurs d’incertitude

Le grossiste s’attend à récolter de plus en plus les fruits de son partenariat avec Heineken, rapporte NU.nl. Sligro prend en effet en charge les activités logistiques du brasseur dans le commerce de détail, comme les commandes. Compte tenu des incertitudes actuelles, l’entreprise refuse toutefois de faire des prévisions concrètes pour cette année.

 

Au début du mois, Sligro Food Group avait déjà annoncé un recul du chiffre d’affaires de 18,7 % en 2020. Ses revenus ont même baissé de plus de 30 % au cours du très important quatrième trimestre.