Sligro veut conquérir la Belgique

Sligro veut conquérir la Belgique

Lors de l’annonce de ses résultats semestriels, le néerlandais Sligro Food Group a déclaré vouloir se lancer en Belgique. Et les ambitions ne sont pas des moindres : devenir une des trois plus grandes entreprises du secteur de l’alimentation.

Première étape : deux points de vente

Le premier point de vente Sligro en Belgique devrait voir le jour l’année prochaine, probablement à Anvers. Certains initiés indiquent que des négociations à propos d’un emplacement de plus de 3000 m² dans la ville portuaire seraient pratiquement finalisées, a appris la rédaction de RetailDetail.

 

Un deuxième point de vente belge est également au programme, même si le lieu exact n’est pas encore connu. Au total, le groupe compte investir trente millions d’euros dans son expansion en Belgique au cours des trois à quatre prochaines années. L’opération belge devrait générer du bénéfice après trois ans.

En Belgique aussi, Sligro combinera le libre-service et la livraison et s’appuiera sur l’expérience et l’infrastructure néerlandaise. « Selon les possibilités, nous utiliserons les systèmes centraux et le backoffice aux Pays-Bas, ce qui offre de nombreuses possibilités de synergie.  De plus, nous ouvrirons un petit siège social en Belgique pour assurer la gestion quotidienne et les activités commerciales locales », précise le groupe dans un communiqué de presse.

 

Aux Pays-Bas Sligro ne connaît qu'une modeste croissance : durant les six premiers mois de 2015, le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 1,1 pour cent, ce qui correspond à 1,274 milliards d’euros. L’enseigne Emté a connu une croissance comparable de 0,7%, ce qui est inférieur à la moyenne du marché.  Sligro espère inverser la tendance, grâce au lancement d’une version 3.0 et peut-être grâce à l’expansion vers la Belgique.

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Filet Pur: Une question d’indigestion

17/11/2017

Dans certains quartiers généraux la tension monte a vue d’œil, mais pour les gourmets la semaine s’est plutôt bien déroulée. Vous avez raté quelque chose ? Voici le résumé hebdomadaire joyeusement gratiné de RetailDetail Food !

« De gardienne d’enfants à commerçante »

17/11/2017

Marieke Vermeire exploite le Carrefour Express de la Luikersteenweg à Hasselt aux côtés de son mari. « Le hasard a voulu que Carrefour recherche des franchisés pour exploiter ce magasin juste au moment où nous envisagions de nous lancer. »

RetailDetail Food #25 est disponible en ligne

17/11/2017

Comment les commerçants gèrent-ils les clients agressifs en magasin ? Voilà l’un des thèmes abordés dans le 25ème numéro de RetailDetail Food, le journal personnalisé des exploitants de supermarchés.

Le CEO d’Alpro, Bernard Deryckere, démissionne

16/11/2017

Bernard Deryckere, l’architecte du succès international de l’entreprise de produits laitiers belge Alpro, démissionne après 16 années passées au sein de l’entreprise. Des différends avec le nouveau propriétaire Danone seraient à l’origine de ce départ.

Tesco obtient le feu vert pour « la fusion de l’année » avec Booker

15/11/2017

Ça bouge dans le retail au Royaume-Uni : après l’absorbation de Nisa par Co-op, le leader du marché Tesco va lui aussi augmenter sa part de marché en rachetant le grossiste Booker pour la modique somme de 4,52 milliards d’euros !

L’Inde, terre promise pour les pommes et les poires belges

14/11/2017

Les fruiticulteurs belges s’en vont conquérir l’Inde : pour l’instant ce pays est déjà le principal marché d’exportation hors Europe pour les pommes belges et les poires belges y sont également fortement promues. 

Back to top