Sodexo : « Les supermarchés victimes de la suppression des chèques-repas »

Sodexo : « Les supermarchés victimes de la suppression des chèques-repas »

Depuis qu’au sein du gouvernement fédéral  certains se sont montrés favorables  à la suppression des chèques-repas, Sodexo, émetteur des titres, lance une contre-offensive. Selon une étude réalisée par le consultant Ipsos à la demande de Sodexo, le secteur alimentaire principalement, donc les supermarchés, seraient les grands perdants suite à cette mesure.

Onéreux et complexe

La semaine dernière la fédération du commerce Comeos et l’organisation des indépendants flamands Unizo se réjouissaient de  l’appui de trois partis politiques en faveur de l’abandon des chèques-repas. Selon  les deux organisations,  le système est trop onéreux et entraîne  des procédures administratives complexes tant pour les employeurs que pour les commerçants.


De plus chaque année 1,85 milliards d’euros sont gaspillés, suite à la perte ou à l’oubli de titres-repas par les travailleurs.  C’est pourquoi  Comeos et Unizo soutiennent la proposition du vice-premier ministre Johan Vande Lanotte, qui vise à remplacer les chèques-repas par  le versement d’ un supplément de salaire net aux travailleurs.


« Les supermarchés seront les victimes et non Sodexo »

A présent l’émetteur de chèque-repas Sodexo a décidé de contre-attaquer en faisant réaliser une enquête par le consultant Ipsos. Selon cette étude, la suppression des titres-repas aurait un impact négatif sur l’économie belge :  en effet  12,5% de ce salaire supplémentaire, soit  230 millions d’euros, serait épargné par le consommateur, au lieu d’être dépensé.


L’enquête  indique également que 34,5% de ce montant serait consacré à des achats non-alimentaires. Selon les calculs d’Ipsos, ceci signifierait donc que les dépenses alimentaires diminueraient de 869,5 millions d’euros, avec pour conséquence une baisse des revenus des supermarchés de 605 millions d’euros.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


L’allemand Rewe veut conquérir le Luxembourg

22/08/2017

La chaîne de supermarchés allemande Rewe a jeté son dévolu sur le Grand-Duché de Luxembourg. En avril le groupe y a déjà ouvert un magasin de la formule Hundertmark à Echternach et d’autres s'y ajouteront rapidement.

Aldi se lance dans la vente de jeux vidéo en Allemagne

21/08/2017

A partir du 22 août Aldi Nord et Süd vendront des jeux vidéo online en Allemagne. La date de lancement coïncide avec l’ouverture à Cologne de Gamescom, le plus grand salon de jeux vidéo en Europe.

En Belgique aussi, Lotus Bakeries retire des biscuits des magasins

21/08/2017

Il n’y a pas qu’en France que les biscuits de Lotus Bakeries soient retirés des rayons.  Suite à une consultation faite dans les chaînes de supermarchés Colruyt, Lidl et Delhaize, il semblerait que ce soit également le cas en Belgique.

Walmart dépose une demande de brevet pour un magasin volant

21/08/2017

La chaîne de supermarchés américaine Walmart a déposé une demande de brevet assez étrange.  Il y est question d’un magasin volant capable de livrer les commandes des consommateurs à l’aide de drones.

Lotus Bakeries progresse malgré la faiblesse de la livre sterling

21/08/2017

Malgré la faiblesse de la livre sterling, le fabricant de biscuits Lotus Bakeries a réussi à faire progresser son chiffre d’affaires d’un pour cent.  Pourtant, Lotus avait une lourde base de comparaison suite à la croissance record réalisée en 2016.

Carrefour se lance également dans la course aux prix garantis les moins chers

21/08/2017

Grâce à une nouvelle action, la chaîne de supermarchés Carrefour se jette dans la course aux prix les plus bas.  Les clients qui trouvent le même produit à un prix meilleur marché que celui du folder, reçoivent le montant de la différence fois cinq.

Back to top