Spa se retire de la guerre des prix néerlandaise

Spa se retire de la guerre des prix néerlandaise

La guerre des prix entre les supermarchés néerlandais  est source de mécontentement pour les fournisseurs. Spa, le fabricant belge d’ eaux minérales  et de boissons rafraîchissantes fait partie depuis plus de 30 ans de l’assortiment des supermarchés néerlandais et représente aux Pays-Bas une part de marché de 40%. Mais pour le producteur  ardennais  la coupe est pleine : Spadel ne veut plus être impliqué dans cette guerre des prix et est prêt à en payer le prix ultime.

Forte hausse des coûts

Tout comme d’autres marques nationales, Spa  fait souvent l’objet d’actions promotionnelles, afin d’attirer les clients. Ainsi les supermarchés mettent leurs fournisseurs sous pression. Selon Spadel, ceci oblige les fabricants à travailler sous leur coût de revient, qui ces dernières années a fortement augmenté, suite à divers facteurs, comme l’explique Marc du Bois, CEO de Spadel au journal Het Financieel Dagblad.


« Les frais énergétiques ont connu une hausse de 50% ces dernières années, les prix des jus de fruits et sucres ont augmenté de plusieurs  dizaines de pourcent et l’utilisation d’emballages durables est coûteux. Certains de ces frais peuvent être compensés par des améliorations au niveau de l’efficacité dans la production, mais on ne peut le faire à l’infini », selon du Bois. Outre la hausse des prix des matières premières et des emballages, l’entreprise a également  investi dans une nouvelle ligne de production pour les bouteilles de 2 litres et le développement d’un bouteille de 33 cl.


« Non négociable »

Spadel refuse de livrer ses produits à prix réduits et exige de récupérer le coût de revient. Si les supermarchés ne l’acceptent pas et bannissent les boissons Spa des rayons des supermarchés néerlandais, tant pis. « Ce serait une catastrophe tant pour le client que pour nous, mais nous devons absolument revenir à des  proportions normales », affirme du Bois. Par ailleurs Spa a annoncé une hausse de prix de 15% en compensation des frais des dernières années.


« Le nouveau prix est une donnée. Il n’est pas question de marchander », souligne du Bois inflexible. L’année dernière le résultat opérationnel du groupe a chuté de presqu’un quart à 12,3 millions d’euros, principalement suite à la hausse des prix des matières premières et des investissements commerciaux.

 

 

Traduit par Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Danone remanie son organisation européenne

23/06/2017

Le fabricant de produits laitiers Danone optimalise sa structure européenne : la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Irlande formeront désormais un seul groupe. Kris Geeraert, general manager pour le Benelux, quitte l’entreprise.

Filet Pur : Une bande d’incompétents

23/06/2017

Depuis vendredi dernier c’est limpide : un seul retailer au monde sait comment s’y prendre. Tous les autres pataugent, qu’il s’agisse de Jef, Dick ou Alexandre. Un aperçu rafraîchissant de la semaine écoulée par RetailDetail Food !

Diageo acquiert la tequila de George Clooney pour 620 millions d’euros

22/06/2017

Le groupe de boissons alcoolisées britannique Diageo débourse 700 millions de dollars (plus de 620 millions d’euros)  pour le rachat de Casamigos, la marque de tequila de George Clooney. Le montant final pourrait même atteindre 1 milliard de dollars.

Pas de permis de construire pour Lidl à Kalmthout

22/06/2017

Lidl n’a pas obtenu de permis de bâtir pour la construction d’un magasin de grand format de 2.375 m² à Kalmthout. En cause : des problèmes de sécurité routière et de flux de circulation (et une erreur administrative du discounter lui-même).

« Le gastro-nationalisme menace notre industrie alimentaire »

21/06/2017

L’exportation de produits alimentaires belges est en plein essor, mais des mesures protectionnistes larvées constituent une menace. De plus les achats transfrontières et la pression sur les prix pèsent sur le CA national, affirme la Fevia.

Delhaize franchit le cap des 30 Shop & Go ouverts 24/7

21/06/2017

Depuis un certain temps déjà Delhaize mise sur sa formule de proximité Shop & Go avec ses horaires d’ouverture élargis. Certains sont même ouverts 24/7 et leur nombre se multiplie. Aujourd’hui ils sont 32 à ne jamais fermer leurs portes.

Back to top