Spadel : bénéfice en forte hausse grâce au temps chaud

Spadel : bénéfice en forte hausse grâce au temps chaud

Au premier semestre de 2017 le bénéfice du fabricant de boissons belge Spadel a connu une forte hausse. Cette croissance est attribuable à la météo favorable, ainsi qu’à la reprise du bulgare Devin.

Succès des eaux aromatisées

Au cours des six premiers mois de l’année le chiffre d’affaires de Spadel a progressé de 17,8% à 147,1 millions d’euros. Cette croissance s’explique en grande partie par l’acquisition du bulgare Devin en décembre dernier. Toutefois à périmètre constant il est également question d’une progression de 7,3%.


Le résultat opérationnel (EBIT) a bondi de 61,3% à 21,1 millions d’euros. Sur base comparable la croissance s’est établie à 42,5%. Au bout du compte il reste un bénéfice net de 13,9 millions d’euros, contre 8,6 millions d’euros l’année auparavant.


Outre le rachat de Devin, Spadel doit sa croissance à d’autres facteurs. Les conditions climatiques très favorables aux mois de mai et juin ont boosté la consommation d’eau et de plus la nouvelle gamme d’eaux aromatisées, qui contrairement aux limonades classiques ne contiennent pas de sucre, ont connu un vif succès.


Spadel s’attend à poursuivre sa croissance durant la deuxième moitié de l’année, mais reste néanmoins prudent. « Le marché reste particulièrement compétitif et marqué par une forte pression promotionnelle et une guerre des prix dans le secteur de la grande distribution. »