Starbucks condamné à verser 2,1 milliards d’euros d’indemnités à Mondelez

Starbucks condamné à verser 2,1 milliards d’euros d’indemnités à Mondelez

La chaîne de café américaine Starbucks a été condamnée à payer des indemnités de 2,1 milliards d’euros au géant agroalimentaire Mondelez (ex-Kraft) pour avoir rompu unilatéralement le contrat de distribution, autorisant Kraft à vendre des paquets de café Starbucks en grandes surfaces.

« Kraft a manqué à ses responsabilités »

En 2010 Starbucks décidait de reprendre en main la distribution, estimant que « Kraft avait manqué à ses responsabilités », ce qui lui donnait donc le droit de rompre le contrat de distribution en cours depuis 1998.


Une décision que conteste Kraft, car le groupe dit avoir fait progresser le chiffre de vente de 50 millions de dollars en 1998 à 500 millions de dollars (375 millions d’euros) en 2010.


Fin du litige

A présent une instance d’arbitrage  a condamné Starbucks à payer des indemnités de 2,23 milliards de dollars (1,66 milliard d’euros), à quoi s’ajoutent 527 millions de dollars (400 millions d’euros) d’intérêts et de frais juridiques.


Troy Alstead, directeur financier de Starbucks, estime qu’il ne s’agit pas d’un montant insurmontable. « Les choses se présentent mieux aujourd’hui que lorsque Kraft était responsable », déclarait-il.


Mondelez pour sa part se dit satisfait de verdict et consacrera les indemnités reçues à un programme de rachat d’actions. Le groupe a également trouvé un nouveau partenaire pour la vente de café :  à partir de l’année prochaine Mondelez vendra le café McCafé de McDonald’s en grandes surfaces aux Etats-Unis.

 

 

Traduction : Marie-Noëlle Masure

Questions or comments? Please feel free to contact the editors


Colruyt et PepsiCo enterrent la hache de guerre : Pepsi à nouveau  disponible

19/01/2018

L’assortiment habituel de Pepsi et Lay’s sera à nouveau disponible chez Colruyt. Depuis novembre la chaîne avait retiré 29 produits du fabricant PepsiCo, qui refusait de lui accorder des réductions de prix. A présent le discounter met fin à ce boycott.

Aldi Nord et Aldi Süd collaborent pour le bien-être animal

18/01/2018

Aldi Nord et Aldi Süd s’associent dans le cadre d’une collaboration unique : la création de leur propre label, Fair & Gut, certifiant le bien-être animal. Pour l’instant le label est lancé uniquement en Allemagne et se limite à la volaille, mais sera étendu ultérieurement.

Rewe teste la teneur minimale en sucre avec des puddings au chocolat

18/01/2018

Quelle est la quantité minimale de sucre jugée nécessaire par le consommateur ?  Rewe mène l’enquête auprès de ses clients. L’enseigne allemande  veut diminuer la teneur en sucre de ses produits maison, mais le client décide de la dose minimale.

Lidl tempère ses ambitions américaines

18/01/2018

Lidl  visait une centaine de magasins aux Etats-Unis durant la première année, mais se voit contraint de tempérer ses ambitions. Depuis sa traversée outre-Atlantique il y a environ six mois le discounter allemand y a ouvert 49 points de vente.

Carrefour clôture une année difficile

17/01/2018

Malgré une amélioration au 4ème trimestre, Carrefour termine une année particulièrement difficile, aussi en Belgique, où la croissance est négligeable. Attendons de voir quelles seront les mesures annoncées la semaine prochaine par le CEO Bompard.

L’enseigne britannique Iceland bannit le plastique

17/01/2018

L’enseigne de surgelés britannique Iceland est la première chaîne à supprimer tous les emballages plastiques de ses produits sous marques propres. D’ici 2023 tous seront emballés dans des matières plus durables, comme le carton ou le papier.

Back to top