Starbucks est également durement touché par le coronavirus

Starbucks est également durement touché par le coronavirus
Shutterstock.com

Starbucks a émis un avertissement sur ses bénéfices : la société retire ses prévisions annuelles calculées précédemment et s’attend à ce que l'impact financier de la crise du coronavirus continue à se faire ressentir tout au long de l'exercice.

 

Bénéfice réduit de moitié

Pour le deuxième trimestre de l'exercice décalé (qui s'est terminé en mars), la chaîne de café s'attend à une baisse de 47% de son bénéfice : le bénéfice par action serait désormais de 28 centimes de dollar (26 centimes d'euro). À la même période de l’année dernière, celui-ci s’élevait encore à 53 centimes de dollars. L'entreprise publiera ses résultats trimestriels définitifs le 28 avril, écrit Reuters.

 

La plus grande chaîne de café au monde a déclaré que les ventes de ses magasins aux États-Unis ont commencé à baisser le 12 mars et qu’elles sont depuis en constante diminution. En Chine, le chiffre d’affaires enregistre 400 millions de dollars (350 millions d'euros) de moins que le résultat escompté, soit une baisse de 50% en base comparable par rapport à l'année dernière.

 

Les mesures prises par de nombreux pays pour endiguer la propagation du virus ont évidemment un impact direct sur les filiales de la chaîne de café. Dans de nombreux locaux, l’ « espace café » est fermé et les boissons peuvent uniquement être emportées. En d'autres termes, le ralentissement pourrait être encore plus sévère au troisième trimestre.